Le parti Ecolo, cheval de Troie de l’islamisation, le parti de l’extrêeeme collaboration ?

Poser la question, c’est y répondre. On a longtemps visé le PS dans cette étroite collaboration avec l’invasion migratoire et à juste titre. Philippe Moureaux ex-bourgmestre de Molenbeek en est un symbole mais désormais le parti écolo semble supplanter le PS dans son ethnomasochisme et vouloir récupérer le vote immigré à son compte.


Déjà à sa tête, cette « coprésidence » avec un homme, une femme et depuis quelques années, il faut que l’un des 2 soient issus de l’immigration, Zakia Khattabi dans un 1er temps de 2015 à 2019, Rajae Maouane l’a immédiatement remplacée. Toujours avec le même objectif, défendre, promouvoir sa communauté, l’Islam sous couvert de « diversité », d' »inclusivité » etc.. le langage soupoudré de gauchisme « positif » qui essaie de masquer tant bien que mal sa collaboration étroite avec l’invasion migratoire de la Belgique et par conséquence son islamisation. On va revenir sur les péripéties d’Ecolo de ces dernières années jusqu’à leur denier exploit d’il y a quelques semaines dont nous vous avons parlé ici.

Revenons sur Zakia Khattabi, elle avait défrayé la chronique quand Ecolo l’avait proposé comme « sénatrice », elle n’a jamais obtenu la majorité des 2/3 nécessaire, le Vlaams Belang et la N-VA s’y étant opposé, l’Open VLD et le MR s’étant abstenus. Ecolo insistera lourdement mais rien à faire. La principale raison évoquée serait une tentative de la part de Mme Khattabi de s’opposer « physiquement » à une expulsion d’un étranger sous le coup d’un ordre de quitter le territoire à bord d’un avion en 2013. Elle a toujours nié. Mais le fait est qu’un peu plus tard elle s’accrochera avec Maggie De Block à propos de l’expulsion d’un afghan. La défense de l’invasion migratoire sera un fil rouge tout au long de sa carrière politique.

Passons maintenant au député Ecolo bruxellois et conseiller communal de Ganshoren (Ouest de Bruxelles, commune limitrophe de Molenbeek).
Arrivé de son Togo natal en 2004, il n’a pas perdu de temps, le « Snel Belg » (« Belge rapidement » expression flamande pour dénoncer les naturalisations rapides dans les années 90-2000) a été appliqué à la lettre pour lui. Il s’est engagé rapidement dans l’ « anti-racisme » (comprendre racisme anti-blanc) : Conseiller juridique au MRAX (Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie) de 2010 à 2012.
Cofondateur en 2012 et Coordinateur du Collectif Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations (CMCLD) de 2012 à 2017.
Et enfin il est l’un des hommes politiques à la pointe dans le mouvement « décolonial » de Bruxelles, il faut enlever, censurer les noms de rues, les statues qui dérange ce « belge ». C’est amusant parce qu’à Bruxelles, Léopold II n’a colonisé personne et c’est sans doute la meilleure chose qui soit arrivé au Congo (pays don’ il n’est même pas originaire). On peut se demander de quoi vient se mêler ce monsieur ? Il me ne viendrait pas l’idée d’aller immigrer au Togo, critiquer la figure d’Eyadema, pour qui se prend ce monsieur « Njall » ?

Léopold II est partout à Bruxelles parce qu’il a été un grand roi, sans doute le plus grand roi des belges, le « roi bâtisseur », monsieur Njall, vous avez quelques progrès à faire au niveau de l’histoire de notre pays. On vous recommande cet ouvrage « Congo mythes et réalité » de Jean Stengers, disponible ici sur Amazon :

On en vient aux réactions de ses cadres (ou ex-cadres) suite à la nomination d’Ihsane Haouach, musulmane voilée comme commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes (ils sont drôles ses écolos et ils ont un certain goût pour la provocation). Voici notamment celle de son ancien co-président Jean-Michel Javaux de 2003 à 2012, aujourd’hui bourgmestre d’Amay (depuis 2006, on ne félicite pas les habitants de cette bourgade !), près de Huy. Qui, imbibé d’ethnomasochisme pathologique, ne sait plus ce qu’est un belge, « Gohu », « Charles » c’est belge que depuis quelques siècles, au fond « Rajae », « Sihame », « Mohamed » c’est pareil. Il nous rappelle que l’immigration est nécessaire et obligatoire (mais pas promouvoir la natalité des européens), « tou li monde il é belge ». L’homme est nomade depuis toujours ? Oui et ça a été (entre d’autres) la source d’innombrables conflits, ce vers quoi vous nous précipitez avec votre « dhimmi attitude », on en vient à un point où ils ne savent même plus ce qu’est belge de souche, présent sur ses terres depuis des siècles, avec ses langues, ses coutumes et ses mœurs, chaque peuple a le droit à un territoire, je ne vois pas pourquoi les belges et les européens en seraient exclus à cause de leurs lubies cosmopolites.

Rajae Maouane, son actuelle co-présidente, digne successrice de Zakia Khattabi : « Défendre le port du voile ou le droit à l’avortement, c’est le même combat ». D’ailleurs sur le sujet du Covid, elle s’inquiètait que des belgo-marocains ne puissent pas rentrer en Belgique, suite à la fermeture des frontières. Pas communautariste pour un sou, la petite Rajae :

On va terminer avec cette « Ihsane Haouach » nommée par la grâce d’Ecolo au poste de « commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes » qui déclarait à l’ « European of Muslim Women » (ASBL des frères Musulmans) :

Oui vous ne rêvez pas cette personne a été nommée à un poste de responsabilité pour l’égalité des femmes et des hommes et elle donne une interview à une ASBL des frères musulmans (connus pour leur approche radicale sur l’Islam et pour être un des principaux vecteurs de cette idéologie dans le monde) dans laquelle elle dit « Nous ne sommes pas du tout organisés pour faire pression » euh attendez ? Le pire c’est que lorsque certains partis flamands et le MR montent au créneau contre cette nomination, Ecolo persiste et signe, donc oui le terme Cheval de Troie de l’Islamisme n’est pas usurpé, ils sont encore pires que le PS. Maintenant il s’agit peut-être aussi d’un règlement de compte entre le MR et Ecolo par rapport à la non-nomination de Zakia Khattabi comme sénatrice. Je pense que c’est un peu tout ça, de la provocation, de la revanche vis-à-vis du MR et de la N-VA mais surtout une volonté de mettre de la « diversité » à tous les étages, fussent-ils proches des frères musulmans ou ayant la même volonté d’islamiser l’Europe. Cette « Ihsane » ne s’est même pas cachée dans sa volonté de « faire pression » pour islamiser la Belgique et elle le dit à une officine des frères musulmans, que voulez-vous ajouter ? Ah oui même notre 1er ministre, ce cher Alexandre de Croo l’a défendue publiquement à la chambre « elle est diplômée » ah très bien, ça nous fait une belle jambe et ça excuse le reste ? Hallucinant et regardez comme cette information ne transpire pas beaucoup côté francophone, même parmi les gens qui critiquent sa nomination, ça en dit long, n’est-ce pas ? Faut-il encore considérer Ecolo comme un parti belge ou même un parti européen ? Vous connaissez la réponse, je pense, pour nous c’est LE parti du Grand Remplacement et de la soumission.

Source : European Forum of Muslim Women

2 réflexions sur “Le parti Ecolo, cheval de Troie de l’islamisation, le parti de l’extrêeeme collaboration ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.