« Loups gris » : Écolo lance une procédure d’exclusion contre Yunus Sahinbay pour avoir posé avec les islamistes turcs

Yunus Sahinbay est un brave garçon qui a rejoint le mouvement islamo-marxiste Écolo en 2020 pour lutter contre le réchauffement climatique.

Mais lorsqu’il a du temps libre, Yunus Sahinbay pose avec les ultranationalistes « loups gris », chiens de garde du Sultan Recep Tayyip Erdoğan.

Sur cette photo, on peut voir le futur-ex-conseiller communal faire le signe de ralliement du mouvement turc ainsi que celui de Rabia ─ les quatre doigts levés ─, symbole du mouvement islamiste des Frères Musulmans.

J’aime beaucoup le signe de ralliement des Loups Gris ; il me rappelle l’époque où j’écoutais du metal.

Le brave Yunus Sahinbay a alors tenté de se défendre comme il le pouvait :

« C’est une vieille affaire, pour rigoler »

Mouais. Ça a quand même peu de chance de passer.

Quand nous vous disons que le parti Écolo est aujourd’hui le cheval de troie de l’islamisme en Belgique, ce n’est pas une plaisanterie. Pour rappel :

Le parti Ecolo, cheval de Troie de l’islamisation, le parti de l’extrêeeme collaboration ?
Une coalition PS/écolo/C+ autorise la construction d’une mosquée à Lodelinsart
Ihsane Haouach, musulmane voilée, devient commissaire du gouvernement à l’égalité entre les femmes et les hommes
La Belgique rapatrie les enfants de terroristes

Sauf que là, le gentil Yunus Sahinbay qui descend probablement les poubelles de ses voisines s’est faut gauler. Pas de bol. Une procédure d’exclusion du parti a été lancée à son encontre ─ ce qui ne l’empêchera pas de continuer à siéger en tant qu’indépendant.

Sources : dh, sudinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.