Depuis les émeutes d’il y a un mois à Anderlecht, une bande de jeunes terrorise un quartier de la commune

Il y a un peu moins d’un moins une émeute avait eu lieu à Anderlecht, suite à la mort accidentelle du jeune Adil, qui avait fui un contrôle de police.

Depuis un gang de jeunes allochtones s’est installé autour du « square de l’aviation » et terrorise les habitants. Ils consomment de la drogue, harcèlent les femmes et volent les passants.

Ils ne se soucient pas beaucoup des mesures liées au coronavirus et causent beaucoup de nuisances. Les femmes qui passent sont harcelées, les gens se font voler ou même cracher dessus.

Les habitants disent que la police est consciente du problème, mais n’intervient pas. « Nous avons souvent appelé la police, mais parfois ils disent même que nous devons les laisser tranquilles », explique Inge à Bruzz. « Ou bien ils nous posent des questions superficielles, mais ils ne viennent pas sur place pour effectuer des contrôles. »

Source : Sceptr

Une réflexion sur “Depuis les émeutes d’il y a un mois à Anderlecht, une bande de jeunes terrorise un quartier de la commune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.