Un indépendant se fait saisir 252 kilos de fraises et a perdu 2,000 € en 1 journée

Alors que les grandes surfaces ont commencé la semaine dernière à mettre leurs barquettes de fraises dans les réunions, on interdit aux indépendants d’en faire de même. A cause du confinement ? Il n’y a pas plus de raison d’attraper le Covid-19 sur un parking en plein air que dans une grande surface.

L’indépendant (Nicolas la Fornara) clame qu’il était en règle et ne décolère pas, ainsi sur les réseaux sociaux : « Malgré nos démarches administratives et l’obtention des autorisations nécessaires, la police est venue saisir notre stock et nous interdit la vente sur notre parking. Nous sommes donc contraints de suspendre notre vente de fraises pour l’instant. Merci aux autorités et pouvoirs publics pour encore une fois favoriser les grandes surfaces et tout faire pour empêcher les petits indépendants de s’en sortir ».

Il clame ainsi avoir perdu 2000 euros en 1 journée, il a notamment reçu une amende de 750 euros de la police.

Sans doute plus facile de persécuter un indépendant dans une petite ville du Hainaut que de s’en prendre à la racaille qui terrorise les habitants d’un quartier d’Anderlecht.

Mais difficile d’en vouloir aux simples agents de police qui bien souvent ne font que suivre les directives qui viennent de plus haut comme on le soulignait déjà ici. Certains élus sont davantage à pointer du doigt.

Source : Theworldnews

Une réflexion sur “Un indépendant se fait saisir 252 kilos de fraises et a perdu 2,000 € en 1 journée

  • 11/05/2020 à 10:50
    Permalien

    La loi est au service des puissants et des délinquants! Cette société m’écoeure tous les jours un peu plus!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.