Terminator 2, édition Molenbeek : 3 policiers hospitalisés.

Il cherche Mohameda Connor pour lui faire 15 enfants

Lundi 20 septembre, contrôle de routine à Molenbeek : des policiers ennuient les gens honnêtes au lieu de chasser les terroristes hors de Belgique. Sauf que cette fois ci, l’homme contrôlé n’était peut-être pas si honnête que ça, parce qu’au bout de quelques minutes, trois policiers étaient hors d’état de nuire, au sol, se tortillant comme des petites tortues tombées sur le dos et incapables de se retourner.

On peut voir sur la vidéo qui circule une petite policière d’un mètre cinquante essayer de mettre des petites gifles sur les bras d’un colosse qui a clairement des compétences en boxe pieds poings.

Une peinture de la renaissance.

N’importe qui avec des yeux devinera que cet homme est un habitué des tatamis, pas besoin de voir les carcasses de policiers qu’il laisse derrière lui après les avoir couchés à mains nues un par un. N’importe qui sauf cette policière évidemment. Heureusement que son collègue vient lui prêter matraque forte, sinon je n’aurais pas donné cher de sa peau…

Combien de femmes allons-nous encore perdre dans la police avant d’admettre que ce n’est pas leur place ?
Rappelez-vous du 29 mai 2018 à Liège quand un malnutri évadé de prison avait pu tranquillement tuer deux policières armé seulement d’un cutter avant d’en blesser 4 autres du peloton anti banditisme ultra entrainé ?
La Belgique c’est GTA : on peut commencer à demi nu comme un vieux clodo dans une allée puante et devenir le warlord de la ville en quelques heures tellement personne n’est en mesure de s’opposer à nous. Un cutter a vaincu deux armes à feu. Lundi à Bruxelles des baskets bleues ont vaincu 4 armes à feu. Armes à feu qui ne sont jamais utilisées évidemment.
Il est vrai que les flics nous cassent les pieds depuis deux ans avec ces affaires de virus, mais il ne faut pas oublier que de leur côté ils sont aussi bien embêtés. Pas question alors de risquer de sortir son arme au mauvais moment. Alors dans le doute, ne jamais la sortir. Ils n’y sont d’ailleurs quasi pas entrainés.

Quand la caméra détourne son attention du bagarreur, elle s’attarde sur ses victimes. On peut voir un homme qui se tient le foie et qui a l’air de beaucoup souffrir. Je diagnostique un middle kick au flanc droit. L’insurrectionniste savait où viser et frapper fort.
A sa droite, une policière qui convulse. C’est plutôt embêtant. J’ai vu beaucoup de gens KO, j’ai moi-même été mis KO, mais je n’ai jamais vu quelqu’un convulser suite à un KO. J’ai vu une rigidité de décortication, c’est vrai, mais jamais de convulsions. RTL nous dit que cette pauvre dame est tombée directement tête contre béton, un classique. Je pense même qu’elle était déjà KO avant de toucher le sol, ça pourrait expliquer pourquoi sa tête a frappé le sol si fort, ses muscles stabilisateurs étaient déconnectés. Ceci montre encore une fois à quel point l’agresseur était balèze.

Le champ de bataille

Comment expliquer que les policiers sont si mauvais ? Avec tout le respect qui leur est dû, les résultats ne sont pas là.
Il n’est pas normal qu’un seul homme puisse dégommer des policiers à la chaîne, sans même suer une goutte de stress. Ce sont les policiers qui devraient être des as de la muay thai, du jiu jitsu brésilien et du dégainage de Glock. A l’époque il y avait des barèmes pour entrer à la police, il y avait même une limite de taille (qui a été supprimée pour autoriser certaines personnes d’une certaine ethnie plus petite à s’engager), les épreuves sportives avaient du sens. Tout est fini maintenant.
Le progressisme a voulu des arabes dans la rue, a aussi voulu des arabes dans la police, a aussi voulu des femmes dans la police… Demain la brigade LGBT, après demain la brigade trans et cul de jatte. Mais dès aujourd’hui il y a des policiers presque morts qui convulsent dans la rue parce qu’un mec normal en baskets a perdu patience.

PS : Quand une personne est KO par terre, il ne faut pas la relever. Il faut la laisser récupérer seule ou attendre les secours.
Encore une démonstration de l’amateurisme des policiers.
Nous souhaitons à cette dame de récupérer totalement.

Source : RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.