Quiévrain : un Turc explose son beau-père de 68 ans sur le trottoir ─ 34 jours d’incapacité pour le Senior

Le 28 juillet dernier, un Turc s’est fait remarquer dans la commune de Quiévrain pour avoir explosé la tête de son beau-père qui est également son cousin voisin sur le trottoir.

Le Turc se défend de lui avoir mis un mawashi-geri et prétend l’avoir simplement « poussé » , ce qui n’est pas sans faire sourire la présidente du tribunal qui se demande si le Turc a bien vu les photos de son beau-père après coup, tellement le vieil homme est mal en point.

Il faut dire que trente-quatre jours d’incapacité, c’est une prestation impressionnante ─ le Turc ne devrait-il pas se lancer en MMA plutôt que de faire des clés de bras à son voisin sexagénaire ?

L’origine de cette altercation ? Il semblerait que pour une raison imperceptible, presque métaphysique, le Senior et le Turc ne puissent pas se sentir ; je crois savoir que l’ex-président Chirac avait une théorie sur ces problèmes de communication entre communautés :

Le Senior aurait eu un mot à l’égard du jeune mâle sûr de lui et dominateur : « Sale Turc, retourne dans ton pays ».

Difficile à dire si c’est vrai.

Pour vérifier ces propos, il suffirait d’inspecter l’hygiène de l’oriental mais je n’ai pas franchement envie de me porter volontaire pour un tel exercice. Nous savons à l’heure actuelle que ce dernier est connu des services de police et a été condamné à trois reprises pour conduite en état d’ivresse. En vérité je vous le dis : une personne qui ne peut s’empêcher de boire à tel point qu’il picole au volant est sans doute un puant doublé d’un gros lard ─ tel est le résultat de mes investigations sur le chemin de la vie.

Je peux toutefois me tromper et n’extrapolerai pas davantage. Verdict du procès dans un mois.

Source : SudInfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.