Liège : un pédophile enfin condamné par la justice ─ sept ans de prison ferme

C’est peu cher payé pour avoir violé son filleul de neuf ans mais force est de constater qu’il ne faut pas en attendre davantage des magistrats rouges du plat pays.

Les faits se sont produits entre septembre 2019 et janvier 2021 ; un Liégeois de quarante-deux ans a violé à plusieurs reprises un enfant dont il était le parrain. L’une des scènes de viol fut l’objet d’un enregistrement audio de la part du pédophile, ce qui a confirmé les accusations formulées par le jeune garçon.

Pour se défendre, cet immonde pourceau a affirmé qu’il ne se souvenait de rien et qu’il était asexuel.

Pourtant, il avait déjà rencontré des problèmes avec la justice par le passé alors qu’il envoyait des SMS douteux à un jeune garçon au cours d’un camp scout. Le parquet l’avait à l’époque décrit comme pédophile… et l’avait laissé filer dans la nature.

Il est évidemment choquant que des individus commettent des abus sur de jeunes enfants mais il s’agit de malades mentaux qu’il convient de soigner de la meilleure façon qu’il convient ─ je préconise la corde en place publique ─, mais ce qui l’est davantage c’est l’aplomb avec lequel des magistrats qui sont censés rendre la justice se permettent de relâcher dans la nature des dégénérés mentaux de la pire espèce, en sachant pertinemment qu’ils représentent un danger pour la société.

Face à une telle complicité, les bonnes questions doivent être posées.

Cette fois condamné à sept ans de prison ferme, nous pouvons supposer que ce porc quittera ses geôles d’ici trois ans pour bonne conduite.

Source : SudInfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.