Liège : accusé de racisme, le propriétaire du café Chez Lequet relaxé par la justice

Le propriétaire du café Lequet, Marc D. B., s’était retrouvé en ce début d’année au centre d’une affaire qui n’en était pas une.

Rappel des faits : le tenancier avait effectué un salut romain dans son établissement au cours d’une soirée arrosée, sous le regard de quelques clients sensibles qui avaient pu être choqués par le geste. Marc D. B. a affirmé qu’il s’agissait uniquement d’ « une plaisanterie, une parodie de La Grande Vadrouille, et ce, dans un contexte très alcoolisé ».

Les médias avaient monté cette affaire en épingle, comme si le nouveau propriétaire de Chez Lequet était un militant national-socialiste rempli de haine qui s’apprêtait à réunir une armée pour reconquérir les quartiers rouges de Liège. Bien évidemment, il n’en était rien. Le parquet de Liège, devant l’impossibilité de réunir des éléments allant dans le sens de la diffusion d’idées racistes et xénophobes et d’incitation à la haine ou à la violence, n’a eu d’autre choix que d’abandonner les poursuites et de relaxer l’accusé.

Source : rtbf

Une réflexion sur “Liège : accusé de racisme, le propriétaire du café Chez Lequet relaxé par la justice

  • 29/10/2020 à 08:44
    Permalien

    La justice est débordée??? Elle a tout le loisir de traiter ce genre de plainte …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.