Le rappeur cocaïné DMX est mort d’une overdose à 50 ans, rest in hell (repose en enfer)

Ca va sortir un peu du cadre de ce qu’on publie habituellement sur ce site.
Texte haineux, je préviens les quelques amateurs de rap qui tomberaient sur ce texte, ça ne sert de continuer à lire, le but est de vous faire mal.
Pourquoi ? J’ai écouté cette sous-culture d’analphabètes qu’est le rap (comme dirait Zemmour) une bonne partie de ma vie et ce camé faisait partie de mon top 5, malheureusement. N’écoutant plus cette musique (enfin ce bruit) depuis des années (si vous avez l’impression de lire un ex-alcolo c’est normal, c’était une drogue pour moi ce « bruit ») DMX était un peu sorti de mon champ de vision, aujourd’hui j’ai appris sa mort à l’âge de 50 ans, ma réaction ? « Ah putain ça a été long, je n’aurai jamais cru qu’il vivrait aussi vieux. »
On va essayer de faire court sur sa vie pathétique, il a percé dans le rap sur le tard vers 1998, aux alentours de 30 et il est resté une des principales figures de proue de cette sous-culture d’analphabètes jusqu’en 2003 , avant de se faire rattraper par la drogue et la prison. Enfin la drogue et la prison, ça ne l’a jamais quitté, avant, pendant et après sa carrière de rappeur. Visez un peu le palmarès :
Prison pour jeunes délinquants pour avoir volé un chien (à l’âge de 16 ans) en 1986, 2 ans après il était incarcéré pour carjacking, en prison il a été mis dans une prison de plus haute sécurité après avoir tenté d’extorquer de la drogue à un codétenu. De 1986 à 2019 il ne cessera de faire des allers-retours en prison, le plus souvent pour drogues, conduite sous effet de drogues, d’alcool, conduite sans permis, falsification d’identité, cruauté envers les animaux entre autres. Pour la cruauté envers les animaux il organisait des combats de pit bulls, il ne nourrissait pas toujours ses chiens alors qu’il a vu des dizaines de millions de dollars défiler sous ses yeux durant sa carrière de rappeur et d’acteur (il a notamment joué dans des films avec Steven Seagal et Jet Li), on retrouvera même des carcasses de chiens dans son jardin. Si, si il adorait les bêtes, le tatouage dans son dos est dédié à un ses pit-bulls, l’amour vache, ça plaira aux amoureux des bêtes. Pour les chiens mal-nourris, il paraît que certains l’ont vu lui-même « bouffer » de la nourriture pour chiens, ce con de drogué mangeait lui-même la nourriture de ces chiens.

Riche à millions ou sans un sous, star ou inconnu, ça ne changera rien, absent pour ses enfants, ne pouvant se passer de drogues, bipolaire, il ne cessera d’être un drogué et ce, depuis l’âge de 14 ans.
Regardez cette vidéo à partir de 4:30, il ne parle pas, il aboie, sa façon nerveuse de bouger quand il parle, ce regard dans le vide, c’est déjà miraculeux qu’il est tenu jusqu’à 50 ans.

C’est ce qu’on vendait à la jeunesse blanche occidentale en boucle, déjà à la fin des années 90 et même avant, ça ne s’est pas amélioré depuis.
Pourquoi en parler ? Parce que le rap est très populaire, très diffusé, très sponsorisé et parce qu’il ne faut pas nécessairement en vouloir à ces jeunes blancs que vous voyez dans la rue entrain d’écouter ce « bruit », si j’ai pu en sortir, d’autres le feront aussi. La musique est un espace qu’il faudra reconquérir aussi, il faudra changer la propagande culturelle, « defund hip-hop music », leur couper les vivres.
Ca devra être une honte d’écouter du rap pour les jeunes européens. Et puis quand je vois les hommages rendus à ce raté qui n’est jamais sorti de sa torpeur, j’avais envie de leur cracher au visage par la même occasion.

C’est la pochette de son 1er album intitulé « il fait sombre et l’enfer est chaud », bah tu vas pouvoir y goûter mon grand, « that’s where you belong, rest in hell, goodbye ».

Quelques conseils musicaux d’un tout autre niveau artistique :

Franz Liszt – Hungarian Rhapsody No.2


Du néofolk, Wardruna – Lyfjaberg :

Du martial industrial avec Triarii – Muse in Arms :

Une réflexion sur “Le rappeur cocaïné DMX est mort d’une overdose à 50 ans, rest in hell (repose en enfer)

  • 12/04/2021 à 12:46
    Permalien

    Je n’aurai pas écris mieux,merci pour l’article.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.