Islamisation de Bruxelles: après le maintien de l’abattage rituel, voici l’interdiction de l’alcool

Hallalisation de Bruxelles: le bourgmestre de Molenbeek, Catherine Moureaux, a signé vendredi dernier un arrêté interdisant la consommation d’alcool sur la voie publique à Molenbeek. Rappelons que Catherine Moureaux est la fille de Philippe Moureaux, maintenant rappelé à Dieu, il s’était marié avec une Marocaine et converti à l’islam.

Les contrevenants seront punis d’une amende administrative allant jusqu’à 350 euros et les boissons alcoolisées seront saisies. Cette interdiction fait suite à des plaintes répétées de riverains. L’alcool peut théoriquement être encore servi dans les cafés, mais dans les faits, la plupart des établissement Horeca de Molenbeek sont tenus par des Mahométans, d’origine marocaine ou autre, donc ne servant pas d’alcool dans leurs établissements. De même, seules certaines rues de Molenbeek interdiront la vente d’alcool. Catherine Moureaux s’exprime: « Nous avons défini les rues sur base des plaintes, nombreuses et répétées, reçues et de l’expérience de nos équipes sur le terrain ». « Cette consommation d’alcool entraîne de l’insalubrité, du tapage, des bagarres. Nous devons protéger les riverains, les familles de ces nuisances, de la violence que la consommation excessive d’alcool, souvent en groupe, génère. « Pour mémoire, l’ivresse publique est déjà sanctionnée. « Même sans atteindre l’ivresse, le fait que des regroupements se fassent sur la voie publique, pour consommer de l’alcool, pose problème ».

Alors, quand Catherine Moureaux prétend avoir signé cet arrêté suite à des réclamations de « riverains », on peut facilement se douter de qui sont ces « riverains », ne sont-ils pas ceux-là même qu’elle et son père se sont évertués à faire venir en Belgique par charters entiers, à l’encontre du bon sens le plus élémentaire?

Source: dhnet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.