#FreeJeff, #JesuisJeff, un chirurgien esthétique condamné à 10 mois de prison et 8000 euros d’amendes pour des « blagues sexistes »

Jeff Hoeyberghs, chirurgien esthétique, avait été invité à une conférence à l’Université de Gand en décembre 2019, on le dit proche de « Schild & vrienden » (ce sont les identitaires flamands, dont le leader Dries Van Langenhove est député du Vlaams Belang, c’est aussi ça qui est jugé). Lors de cette conférence il s’était un peu lâché sur les femmes mais rien de bien méchant, des blagues qu’on peut juger de mauvais goût mais sans plus mais ça n’est pas l’avis du tribunal de Gand.

Voici les propos : « Les femmes veulent les privilèges de la protection masculine et de l’argent, mais ne veulent plus ouvrir les jambes » ou « qu’on ne peut pas traiter une femme sur un pied d’égalité sans devenir son esclave ». « Nous leur avons donné des machines à laver, des lave-vaisselle, des femmes de ménage, jusqu’à ce qu’elles deviennent elles-mêmes superflues », ou encore: « Tu sais comment on appelle ceux qui recherchent de l’aide auprès d’une femme ? Des « Jeanettes ».
5 mois de prison de ferme et 8,000 euros d’amende pour des blagues un peu sexistes ? On est chez les fous. Notons qu’UNIA a reçu 1,489 plaintes, la judiciarisation de notre société donne le droit à des gens de porter plainte pour des blagues qui ne leur plaisent pas.

Côté politique, les élus de la N-VA et du Vlaams Belang ont majoritairement condamnés cette décision mais ils ont l’air bien impuissants. Enfin tous, l’assimilée « Assita Kanko » de la N-VA s’est réjouie de la décision du tribunal, les « assimilés » flamands de la N-VA qui se réjouissent quand un autochtone se fait condamner, mais ça n’est pas grave au moins « ze spreekt nederlands », pseudo-nationalisme de pacotille.

Dries Van Langenhove regrette qu’Assita Kanko soit venue du Burkina Faso pour rechercher la liberté, la démocratie, elle a eu toutes les chances. Maintenant, elle nous remercie en se réjouissant quand cette même liberté d’expression est bafouée. Très juste sauf le « heel triest » (= « très triste »), si je puis me permettre, je ne suis pas très triste, je n’attends rien d’Assita Kanko. Ces gens ne sont pas venus pour s’assimiler mais conquérir, l’occasion est donnée de se défouler sur le mâle blanc autochtone, Assita Kanko enfonce le clou, quoi de plus logique, ce qui est anormal c’est d’avoir donner une place de choix à ces gens dans notre société, société que nos ancêtres autochtones ont construit, des mâles blancs (oui je sais ça fait mal à certains de le rappeler, peut-être même que bientôt ils nous enverront au tribunal pour avoir rappeler cette réalité).

LA JUSTICE :

J’écris cet article essentiellement pour souligner l’impuissance du monde politique à côté du monde judiciaire et la « folie » de ce dernier. Sur un autre sujet, Théo Francken, quand il était secrétaire d’Etat à l’asile et à la migration, a voulu expulser un marocain (oui même pas un binational, pas quelqu’un né en Belgique, un marocain né au Maroc) condamné pour terrorisme, il n’a pas pu le faire, sous prétexte que dans les prisons marocaines ils soignent correctement les islamistes, hum (en gros ils utilisent des méthodes pas très catholiques). Rappelons (et je le regrette) que des dizaines de milliers d’européens partent chaque année en vacances au Maroc, que ça n’est pas l’Arabie Saoudite ou l’Irak, mais malgré ça, un juge avait décidé qu’on ne pouvait pas y expulser un terroriste.

Et il y a d’autres exemples « absurdes » de décision de justice, ça ne manque pas en Belgique et dans l’UE en général. C’est une véritable « guerre » qu’on nous mène. Je ne crois pas dans la politique et au système électoral, mais si jamais des gens proches de vos idées se feraient élire par miracle, il y aurait encore les juges pour les empêcher d’appliquer leur politique, ces gens qu’on ne nomme jamais « le tribunal », « le parquet », « la justice », ces gens anonymes ont plus de pouvoir que les politiques. C’est parfait, ils sont anonymes et ils sont quasi tout puissants, ils ne rendent jamais ou rarement des comptes. Je ne veux pas défendre les politiques, mais eux on connaît leurs noms, ils s’en prennent régulièrement plein la figure – souvent à juste titre – mais dans le cas de ces juges, rien, vous ne savez même pas qui ils sont et ils ont un pouvoir considérable.

Dans le Tweet ci-dessous, Chris Janssens, un cadre du Vlaams Belang défend Jeff Hoeyberghs en comparant son affaire avec son propre cas où il a été menacé de mort, la parquet du Limbourg a classé l’affaire sans suite. Chris Janssens souligne « la justice en Belgique ». Je suis d’accord avec lui jusqu’à la dernière phrase, la justice est pourrie dans ce pays et en Europe occidentale de manière générale, mais que ça soit au Limbourg ou à Gand, les magistrats étaient flamands, donc je ne pense pas que dans une Flandre indépendante, ça aurait changé grand chose, le mal est bien plus profond que de le limiter à une vision communautaire ou belge.

Je vais vous citer un autre exemple, cette fois-ci au Danemark, oui vous savez le pays que les gens de notre bord regarde de temps à autre avec envie comme la Pologne ou la Hongrie. Inge Stojberg était la ministre danoise de l’immigration et de l’intégration de 2015 à 2019, elle était derrière toutes les lois sur l’immigration, le droit d’asile et leur durcissement. Elle vient de se faire condamner à 2 mois de prison, forcée de démissionner, elle a été exclue du parlement danois par les députés de ce dernier, dont une majorité de son ancien parti « Venstre » (les libéraux), seule l’extrême droite (comprendre les populistes) l’a défendue et a voté contre son exclusion. La raison ? Elle a fait décret séparant les couples de demandeurs d’asile quand parmi ces couples certains étaient mineurs, avec des enfants. Elle a été attaquée pour ça, car ça violait la convention européenne des droits de l’homme, notamment ce qui est relatif au droit de l’enfant. Elle a en suite menti à ce sujet au Parlement danois mais elle a aussi justifié son action en disant qu’elle cherchait à protéger le membre mineure du couple (souvent la femme). Rien à faire, sur les 30 juges, une majorité l’a condamnée à de la prison pour ça. J’écrirai un article plus long sur son cas, qui le mérite bien. La politique danoise ne s’est pas « gauchisée » depuis mais ça a mis un « stop ». Vous comprendrez pourquoi Orban et le PIS (Droit et justice) en Hongrie et en Pologne ont fait des réformes pour que la justice suivent leur politique et que l’Union Européenne leur est tombé dessus pour ça.

Déjà voter ne sert à rien (ou à pas grand chose), surtout dans un système de coalitions, qui est la culture de compromis où chacun doit mettre de l’eau dans son vin. Si vous rajoutez à cela, la justice qui vous combat, vous savez pertinemment que la tâche est impossible, ça n’est pas par cette voie que les choses changeront. Je m’arrête là pour aujourd’hui, mais je n’en ai pas fini avec ce sujet oh combien important et qui n’est pas suffisamment abordé.

Ah oui, Jeff a fait appel, j’espère que le jugement sera invalidé, mais même si c’est le cas, ça montre la dérive vers laquelle l’ (in)justice belge nous emmène, c’est une manière de grapiller du terrain et de museler les gens de plus en plus, surtout les gens politiquement incorrect. Le gauchisme culturel, le marxisme, voir le modèle chinois font des ravages au sein de la classe dirigeante de ce pays, de ce continent et du monde occidental en général, espérons que ça leur explose à la figure le plus tôt possible.

Source : VRT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.