Devoir de mémoire: le bombardement de Dresde du 12 au 15 février 1945

Peu de journaux parlent du bombardement de Dresde, qui a duré 3 jours, du 12 au 15 février 1945. Cette ville était alors peuplée uniquement d’une population civile, de prisonniers de guerre et de réfugiés (des vrais, ceux-là), elle ne représentait aucun enjeu stratégique et n’abritait aucune industrie d’armement. Les Alliés ont cependant décidé d’en faire un exemple en la rasant durant trois jours et trois nuits de bombardement continuel. Les sources officielles parlent d’un minimum de 35.000 morts, chiffre complètement sous-évalué, le nombre réel de morts devant être aux alentours de 200.000 morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.