Coronavirus : la vaccination commencera début janvier en Belgique

Le premier ministre Alexander De Croo a affirmé que la vaccination contre le coronavirus débutera le 5 janvier en Belgique.

Un plan d’action a été soumis ce mardi et est actuellement en attente de validation des différents gouvernements (le fédéral et ceux des Régions et des Communautés).

Compte tenu de la faible quantité de vaccins disponibles dans les premiers temps, le gouvernement a dressé une liste des secteurs à risques et des personnes qui devront être vaccinées en priorité. Voici le profil des 340 000 Belges qui ont été identifiés par le gouvernement comme prioritaires :

  1. Les résidents et le personnel des établissements d’hébergement pour personnes âgées, suivis par les résidents et les professionnels de santé au sein des structures collectives de soins.
  2. Les professionnels de soins au sein des hôpitaux et les professionnels de soins œuvrant en première ligne. Cette catégorie regroupe toutes les personnes qui sont à risque élevé de contamination en raison de contacts rapprochés avec des patients Covid-19, dans le cadre de leur activité professionnelle.
  3. Les autres membres du personnel des hôpitaux et des services de santé incluant aussi les structures investies dans la prévention (p.ex. centres de vaccination et centres de dépistage du cancer, ONE et Kind en Gezin). Les personnels œuvrant sur base volontaire (ex. bénévoles, stagiaires, étudiants) sont aussi inclus dans cette catégorie. Cette catégorie regroupe toutes les personnes qui sont à risque moindre de contamination dans le cadre de leur activité professionnelle.
  4. Les personnes âgées de 65 ans et plus, soit indistinctement, soit par catégories d’âge descendantes selon la disponibilité des vaccins.
  5. Les personnes de 45-65 ans avec des comorbidités spécifiques : obésité (BMI ≥ 30), diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires, pulmonaires, rénales et hépatiques chroniques et malignités hématologiques jusqu’à 5 ans après le diagnostic et tous les cancers solides récents (ou traitements anticancéreux récents). La liste des comorbidités n’est pas arrêtée définitivement. Il convient d’envisager de l’élargir si des preuves scientifiques mettent en évidence de nouveaux groupes à vacciner prioritairement (impact sur la transmission).
  6. Les personnes qui exercent une activité au sein des services publics essentiels (tels que la police, l’armée, les services d’incendie, la protection civile…).
  7. Les personnes qui exercent une fonction critique au sein d’entreprises privées.

Les critères s’élargiront à la mesure de la disponibilité des vaccins. Selon les prévisions du gouvernement, un million de personnes devraient être vaccinées d’ici fin mars.

Sources : LeSoir, RTBF

Une réflexion sur “Coronavirus : la vaccination commencera début janvier en Belgique

  • 03/12/2020 à 16:24
    Permalien

    et qui va être en charge de vacciner ? avec quelle prescription ? incroyable que tout cela ne soit pas encore réglé , en angleterre et en russie on commence la vaccination la semaine prochaine , soit un mois avant , en dehors de cette europe évidemment

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.