« Bruxelles, un rêve capital » : un livre sur la magnificence du pavé bruxellois

Messieurs Benoît Peeters et François Schuiten viennent de produire un livre rendant hommage à la capitale de l’Europe et à sa merveilleuse architecture gothique que tous les peuples civilisés nous envient.

Les auteurs dont l’objectif avoué est de montrer Bruxelles sous son meilleur jour s’expriment en ces termes :

« C’est plutôt une façon de mettre en avant une ville qui continue de nous faire rêver et avec laquelle on a des liens très profonds. Donc ça ne se veut pas exhaustif, c’est vraiment des focus qui viennent chercher des lieux, des personnages, des situations… […] Cette ville suppose qu’on lui donne de soi-même, qu’on parte à la recherche de ces beautés cachées« 

Et des beautés cachées, cette ville en recèle une pléthore dont voici un modeste florilège :

Une ville merveilleuse que le poète Jacques Brel a parfaitement captée lorsqu’il rédigea ces vers radieux témoins d’une autre époque :

Sur les pavés de la place Sainte-Catherine
Dansaient les hommes les femmes en crinoline
Sur les pavés dansaient les omnibus
Avec des femmes des messieurs en gibus
Et sur l’impériale
Le cœur dans les étoiles
Il y avait mon grand-père
Il y avait ma grand-mère
Il avait su y faire
Elle l’avait laissé faire
Ils l’avaient donc fait tous les deux
Et on voudrait que je sois sérieux

C’était au temps où Bruxelles rêvait
C’était au temps du cinéma muet
C’était au temps où Bruxelles dansait
C’était au temps où Bruxelles bruxellait

Source : RTL

Une réflexion sur “« Bruxelles, un rêve capital » : un livre sur la magnificence du pavé bruxellois

  • 22/10/2021 à 20:47
    Permalien

    pour tous les Bruxellois qui en ont les moyens financiers : fuyez ! en Wallonie où l’on trouve toujours des coins préservés du grand remplacement à prix abordable (la Flandre est vraiment chère et nécessite une bonne connaissance de la langue pour y faire son nid).
    Pour les Bruxellois qui n’en ont pas les moyens : regroupons-nous, entraidons-nous et adoptons une logique de bande … défensive

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.