Bruxelles : au moins 5 hommes d’origine congolaise violent une jeune fille

Les faits se sont déroulés dans la commune bruxelloise de Forest : entre cinq et huit hommes d’origine congolaise ont eu des rapports sexuels forcés avec une jeune fille avant de diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux.

Étonnamment, les auteurs des faits n’ont pas hésité à taguer la police de Bruxelles sur la publication. Ce n’est certes pas la première fois qu’un tel type de contenu apparaît sur des réseaux sociaux tels que Instagram, Snapchat ou Twitter, mais cette sordide histoire se démarque par la volonté des auteurs de défier la police et d’afficher leurs exactions au vu et au su de tous.

L’un des auteurs du viol a réagi suite à la médiatisation de l’affaire :

« La fille était d’accord, elle a dit ‘moi ça ne me dérange pas’. On l’a violée et alors ça fait quoi ? Si on l’a violée, alors c’est vous les justiciers ?‘ »

Une version qui ne semble pas raccord avec celle de la victime qui a évidemment porté plainte. La justice décidera du sort du malandrin, même s’il est à parier qu’elle fera preuve de clémence envers cet homme qui ne dispose visiblement pas des codes culturels occidentaux.

Un autre auteur a eu une réaction quelque peu différente :

« Je tenais d’abord à m’excuser envers la famille de la fille parce que, ce qui s’est passé, je ne suis pas du tout fier de ça »

Force est d’admettre que droguer une jeune fille au protoxyde d’azote pour terminer la soirée en viol collectif avec ses amis n’est pas des plus reluisants.

Le plus inquiétant est peut-être qu’à l’heure actuelle, les auteurs sont toujours en liberté.

Source : rtl

4 réflexions sur “Bruxelles : au moins 5 hommes d’origine congolaise violent une jeune fille

  • 14/11/2020 à 09:12
    Permalien

    Qu on les envoies purgée une peine d’emprisonnement, on les castres puis on les renvoies au congo

    Répondre
    • 16/11/2020 à 19:02
      Permalien

      Retour au Pays, on aurait d’ailleurs jamais dû les accepter ici en Europe, moi qui ai eu la chance de n’en voir aucun, maintenant c’est beaucoup trop, retour au pays svp pour le développer …

      Répondre
  • 14/11/2020 à 11:17
    Permalien

    Ces immigrés, c’est la merde, mais on continue à en faire venir, incognito, en pleine pandémie!!!

    Répondre
  • 14/11/2020 à 12:45
    Permalien

    La merde est devenue violente….faut s’en occuper à l’arrivée de ces cochons……

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.