Bernard Wesphael, co-fondateur d’Ecolo, recevra 83.150 € pour avoir passé 10 mois en détention pour la mort de sa femme

Bernard Wesphael, fondateur du mouvement Ecolo, suite à son arrestation le 1er novembre 2013 dans le cadre du décès de son épouse Véronique Pirotton avait passé 10 mois en détention préventive à Bruges. Il a été soupçonné d’avoir assassiné son épouse dans un hôtel à Ostende. Les témoignages de la famille de la victime semblaient accablants.

Il a été libéré conditionnellement le 26 août 2014. Ensuite la cour d’assises de Mons l’avait acquitté en octobre 2016.

Wesphael a fait une première demande d’indemnisation qui lui avait été refusée par l’ex-ministre de la Justice Koen Geens, le 26 février 2019, sous prétexte qu’il avait eu « un comportement troublant » le soir des faits et « des déclarations variables » au fil du temps qui justifiaient sa détention préventive.

Le politicien de gauche a fait appel de cette décision et touche maintenant le pactole. Il compte revenir en politique.

Aucune organisation féministe n’a pour l’instant émis de plainte à son encontre.

Source: DH et DH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.