Appel à témoins : avez-vous vu ces mineurs Liégeois ?

La fresque des mineurs publiée lors du dernier appel à témoins de la police belge.

Vous souvenez-vous des manifestations BLM du 13 mars 2021 ? Quand les 0,00001% de « personnes concernées » de la ville de Liège ont manifesté dans le calme pour que la police cesse d’assassiner des personnes de couleur innocentes ? (Si vous pensez qu’il y a plus que 0,000001% de « personnes concernées » à Liège vous êtes un complotiste schizophrène).

Et bien j’aimerais vous proposer un peu de révisionnisme historique, du révisionnisme qui n’est pas interdit évidemment.

Où étaient donc les policiers depuis un an ? Ils étaient d’une part au bistrot pour contrôler les pass vaccinaux du bétail humain à la recherche de bière, l’élixir de déchéance des grandes civilisations, et d’autre part sur 4chan à inciter les gens à commettre des actes indicibles. Mais ce n’est pas tout, le policier a aussi la rétine coquine. En effet, l’inspecteur Jean-Michel Duchmol adepte de voyeurisme a passé toute l’année à se taper plus de 1000 vidéos de babouins d’Arabie dont la parade nuptiale consiste à démontrer à la femelle la direction tangentielle empruntée par un pavé de la place saint Lambert suite au vecteur de force centrifuge s’exerçant sur lui après sa relaxation secondaire à une accélération le long d’une trajectoire elliptique.

Ils vous rappellent quelqu’un ?

Le primatologue en bleu, tout comme son sujet d’étude simiesque libidineux, est en effet un grand scientifique : il nous parle à nous pauvres profanes de taux d’identification et de pourcentages de taux ! Après un an, ils auraient atteint 70% de taux d’identification. Quelle performance ! Je ne voudrais pas faire mon malin, mais après quelques heures de cours d’écologie forestière, j’étais déjà capable de taux d’identification proches de 100% pour les animaux adultes au moins, les petits étant toujours un peu différents, surtout chez les oiseaux.

Que l’inspecteur Duchmol change de lorgnons et me donne procuration pour chasser le babouin lubrique ! Je suis certainement plus qualifié que lui pour traquer ce gibier d’outre tropique cancéreux ; j’ai en effet immédiatement identifié l’erreur de l’inspecteur Duchmol. On nous parle de mineurs dans l’article de sudinfo. Pourquoi alors avoir publié une photo des paradeurs nuptiaux mineurs alors qu’ils étaient visiblement recouverts de charbon ? Enfin ! Il est évident que ces individus revenaient de leur travail à la mine de Blegny avant de faire un crochet par la place afin de démanteler le capitalisme et instaurer l’anarcho-primitivisme écologique en région liégeoise.

La mine qui fonctionnait exclusivement grâce aux migrants je vous le rappelle.
On était tous comme ça avant que la médecine nous recommande quoi manger

J’ai alors bidouillé leur image afin de décrasser le visage des preux mineurs, ceux qui se cassent le cul à extraire du sol l’énergie qui permet à Gertrude, 77 ans, de chauffer sa maison à 33°C pour s’y sentir relax après son escapade au bureau de vote où elle a déposé deux bulletins Emmanuel Macron parce qu’il est si beau avec ses poils de torse. Aller mourir sous terre pour nous rendre indépendants énergétiquement n’était pas suffisant pour échapper à l’inspecteur Duchmol. Tous les coups sont bons pour que nous souffrions plus des mesures punitives contre Poutine que lui-même. Une stratégie à la belge qu’on dit.

Voici donc mon oeuvre :

Tout s’éclaire. (notez les masques qui protègent de l’anthrax)

Vous pouvez maintenant constater que ces individus, une fois le charbon ôté de leur visage, sont de race nordique et vraisemblablement des étudiants en droit de la KU Leuven. Il n’y aura donc pas de récupération de cette affaire par l’extrême droite et je demande à la police de cesser de publier de telles photos afin d’inciter le peuple au racisme. D’abord on appelle aux témoins et ensuite il y a 6 milliards de morts et des peaux de lampes.

J’aimerais conclure en rappelant à la police que s’ils faisaient leur travail sur place, un peu comme avec les non vaccinés qui se prenaient des coups de cavalerie dans la gueule, au lieu de s’enfuir comme des poules mouillées qui chient dans leur froc face à des gamins en training, ils n’auraient pas à se rendre presbytes à regarder 1000 vidéos d’orgie de pixels qui s’enculent pour citer le jdg.

Souvenez vous de cette retraite historique.

Source : sudinfo, police

Une réflexion sur “Appel à témoins : avez-vous vu ces mineurs Liégeois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *