USA: un professeur d’université sous protection policière et suspendu pour ne pas avoir avantagé ses étudiants noirs

Un professeur de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) a déclaré qu’il avait été suspendu de ses fonctions après avoir refusé la demande d’un étudiant d’annuler les examens finaux des étudiants noirs pendant les protestations faisant suite à la mort de George Floyd.

« J’ai été forcé à prendre congé pendant trois semaines, et il semblerait que cela puisse aller plus loin », a déclaré à The Post Gordon Klein, qui enseigne la comptabilité à l’Université de Californie.

Klein – que les étudiants ont qualifié de «raciste» et de «dédaigneux» – a également été placé sous la protection de la police à son domicile de Malibu après avoir reçu des menaces (…)

La controverse a commencé quand un étudiant, qui se qualifie d’allié blanc des étudiants noirs, lui a écrit un e-mail la semaine dernière lui demandant d’adapter sa notation pour les étudiants noirs, et de reculer les dates limite d’envoi de certains travaux.

« Nous avons été mis dans une position où nous devons choisir entre soutenir activement nos camarades de classe noirs ou nous concentrer sur la clôture de notre trimestre de printemps », a écrit l’étudiant, en référence aux troubles publics après la mort de George Floyd suite à son interpellation par la police de Minneapoli (…)

« Nous pensons que rester neutre en temps d’injustice donne du pouvoir à l’oppresseur et donc rester silencieux n’est pas une option », indique le courriel.  » (…)

Klein a rapidement répondu par la négative à la demande de l’étudiant.

«Merci pour votre suggestion dans votre e-mail ci-dessous d’offrir un traitement spécial aux étudiants noirs, aux vues de la tragédie au Minnesota. Connaissez-vous les noms des camarades de classe qui sont noirs? Comment puis-je les identifier puisque nous ne proposons que des cours en ligne? « , A-t-il écrit, selon un extrait publié en ligne.

«qu’en est-il des élèves métis, tels que moitié- asiatiques? Que proposez-vous que je fasse à leur égard? les favoriser complètement ou juste à moitié? De plus, savez-vous si des étudiants viennent de Minneapolis? Je suppose qu’ils sont probablement aussi particulièrement dévastés. Je pense qu’un étudiant blanc de là-bas pourrait être encore plus dévasté par cette tragédie, surtout parce que certains pourraient penser qu’ils sont racistes même s’ils ne le sont pas », indique le courriel.

« Rappelez-vous que Martin Luther King a dit que les gens ne devaient pas être évalués en fonction de la couleur de leur peau … Ne pensez-vous pas que votre demande irait à l’encontre des avertissements de King? »

Mais la réponse de Klein a scandalisé les étudiants, qui ont lancé une pétition sur Change.org pour exiger qu’il soit renvoyé. La pétition avait recueilli plus de 20 000 signatures mercredi après-midi.

«Klein se moque de l’étudiant pour lui avoir demandé de « donner un traitement spécial aux étudiants noirs, aux vues de la tragédie du Minnesota », déclare la pétition.

« Nous vous demandons votre soutien pour que le poste de professeur du professeur Klein lui soit retiré suite à sa réponse odieuse, dédaigneuse et terriblement raciste à une demande d’empathie et de compassion de la part de ses étudiants en période de troubles publics. »

Mardi, la Anderson School of Management de l’UCLA a déclaré que « les cours de Klein ont été réaffectés à d’autres facultés » alors que la conduite raciste présumée du professeur fait l’objet d’une enquête, selon NBC.

(…)

Source: nypost.com

Traduction: BelgicaNews

Une réflexion sur “USA: un professeur d’université sous protection policière et suspendu pour ne pas avoir avantagé ses étudiants noirs

  • 13/06/2020 à 21:00
    Permalien

    Les maitres de l’univers, voilà le statut qu’ils revendiquent! et le pire, c’est que tout est fait pour qu’ils le deviennent! Le racisme anti-blanc n’est même pas évoqué …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.