Un policier tué par un Belge d’origine maghrébine. Ce dernier avait le matin même proféré des menaces de commettre un attentat, un magistrat avait ordonné sa libération immédiate.

10 novembre 2022 à 19.00, rue d’Aerschot à Schaerbeek, haut lieu de la prostitution bruxelloise.

Yassine M., armé d’un couteau, a attaqué un véhicule de police arrêté à un feu rouge. Il a asséné un coup de couteau à la gorge du conducteur, tuant ainsi Thomas M, 29 ans, de Liège. Yassine a ensuite poignardé le bras droit du policier passager. Ce dernier a appelé du secours à la radio en précisant que l’individu avait crié « Allahu Akbar ». Un policier d’une autre patrouille a ensuite tiré sur Yassine, le blessant légèrement.

Yassine M. est né en Belgique en 1990, résidant de la commune d’Evere, il était fiché au sein de la Banque de données commune de l’Ocam, comme « qu’extrémiste potentiellement violent ». Il a aussi fait de la prison pour divers délits plus ou moins graves.

Le matin-même de l’attaque, Yassine s’était rendu à un commissariat d’Evere, Square S. Hoedemaeckers, pour y expliquer son intention de commettre un attentat contre des policiers. Il a demandé aussi à être pris en charge psychologiquement.

La police d’Evere a ensuite contacté le magistrat de garde du parquet de Bruxelles afin de lancer la procédure de mise en observation psychiatrique prévue par la loi du 26 juin 1990 (procédure Nixon). Mais selon ce magistrat, Yassine ne remplissait pas les critères légaux, parce qu’il était prêt à se faire soigner psychologiquement volontairement.

Le père du policier tué a sans surprise déclaré qu’il ne souhaitait pas que ces événements « attisent la haine » ( « attiser la haine » en novlangue signifie en avoir plein le cul de l’immigration).

La police de Bruxelles a communiqué sur Twitter  » C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la terrible nouvelle qui touche nos collègues de la zone de police BruNo. Nous présentons à l’ensemble du corps de police nos plus sincères condoléances. Nos pensées se tournent vers la famille et les proches de nos collègues »

Nous leur conseillerons plutôt de se tourner vers ceux qui ont voté la procédure Nixon et vers ceux qui l’appliquent avec zèle.

Le lendemain, donc aujourd’hui, l’article mise en avant par le journal Le Soir portait sur la guerre en Ukraine.

Mais rassure-toi, mouton, une conférence de presse a été tenue aujourd’hui à 11h00, de plus, crois-le si tu veux mais une enquête « du chef d’assassinat et tentative d’assassinat dans un contexte terroriste » a été ouverte par le parquet fédéral.

Alors? Rassuré? Ou bien tu attends ta nouvelle dose de vaccin?

Source: le soir Le Soir DH

2 réflexions sur “Un policier tué par un Belge d’origine maghrébine. Ce dernier avait le matin même proféré des menaces de commettre un attentat, un magistrat avait ordonné sa libération immédiate.

  • 11/11/2022 à 20:33
    Permalien

    Tiens, qu’en est-il de l’histoire de ce gars de Merxem abattu récemment par la police lors d’une perquisition? Et de ses cinq copains qui auraient été arrêtes?

    Pourquoi les autorités se concentrent-elles sur des mecs supposés être d’extrèèèèmmmmdrouattttte tout en laissant une liberté totale à des tueurs que l’on dit ensuite être dérangés?

    Répondre
  • 14/11/2022 à 21:50
    Permalien

    Posons la question à Eric Z. pour avoir son avis sur cette tragédie. En Belgique personne parmi les politicards ne semble comprendre.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *