Un médecin belge viré pour avoir dénoncé les effets secondaires des vaccins

Vous qui entrez en ces lieux, abandonnez toute espérance.

Le chirurgien bruxellois Stéphane Résimont a été remercié ─ comprenez : viré à coups de pompe dans les fesses ─ par le groupe hospitalier Iris Sud où il exerçait depuis plusieurs années pour ses prises de position sceptiques vis-à-vis de la vaccination contre le covid-19.

Le chevalier nordique Résimont n’a pas hésité à dénoncer les effets secondaires de ce poison que les gouvernements du monde entier achetés par les laboratoires pharmaceutiques tentent de vous injecter dans les veines.

Désolé, Youtube nous censure mais vous pouvez voir la vidéo initialement postée en cliquant ici

Selon la majorité des médecins, il est tout-à-fait normal d’être victime de thromboses, de myocardites, d’arrêts cardiaques et d’aérophagie suite à l’injection du poison Pfizer ─ et si ça tombe sur vous ; pas de bol, vous choisissez un nouveau personnage et retentez votre chance dans une autre vie. Heureusement qu’il reste des Européens sûrs d’eux-mêmes et dominateur à la mâchoire proéminente pour s’opposer à cette folie digne des pires crasses de Loki.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.