Un médecin belge accusé d’avoir vendu de faux certificats de vaccination

En Belgique, les médecins ont accès à une plateforme appelée Vaccinnet, laquelle leur permet de fournir un passeport sanitaire à leurs patients, prouvant ainsi qu’ils ont été vaccinés contre le Rhume-19.

Or, il semblerait qu’un margoulin plus téméraire qu’intelligent n’ait pas suivi cette procédure et ait fourni des passeports sanitaires à deux mille personnes dispersées dans toute la Wallonie sans même prendre la peine d’aller chercher lesdites doses de vaccin en pharmacie ou dans des centres de vaccination.

Neuf ans d’étude pour un tel résultat : c’est absolument honteux.

Non pas que le médecin ait tenté de faire plaisir à quelques patients cherchant une solution de secours face à la tyrannie sanitaire ─ je ne me prononcerai pas sur la question ─, mais que l’auteur des faits n’ait pas eu la présence d’esprit d’aller chercher ses doses et de vacciner la poubelle ou la cuvette des toilettes me paraît ahurissant.

Stéphanie Wilmet, porte-parole de Christie Morreale déclare à ce sujet qu’ « un nombre astronomique de vaccins ont été enregistrés parle même médecin pour des patients issus de l’ensemble de la Wallonie en un temps record » et ajoute que c’est « techniquement impossible« .

Loin d’être un cas isolé, une douzaine d’autres praticiens semblent déjà être l’objet d’investigations de la part de l’État. Les patients ayant bénéficié du passeport sanitaire par des moyens frauduleux verront leur CST être suspendu ─ pour l’instant il n’est pas question de les jeter en prison, mais ça peut changer ─ et l’Agence pour une Vie de Qualité (AViQ) a déposé une plainte contre le médecin et lesdits patients.

Ces informations en votre possession, faites ce que vous voulez et agissez en votre âme et conscience.

Source : Politico.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.