Twitter suspend définitivement le compte de Trump et entame une purge de ses partisans, le réseau social Gab explose.

Mercredi 6 janvier, le président américain Donald Trump avait appelé ses partisans à se rassembler pour le soutenir et contester le résultat des élections américaines. Lors de son discours prononcé à Washington, Trump a appelé sa foule de partisans à marcher pacifiquement et patriotiquement sur le Capitole où siège le congrès, le pouvoir législatif américain.

Suite à cela, une partie des manifestants de Trump sont allés investir le Capitole, s’en est suivi un affrontement avec la police et 5 morts (4 morts du côté des partisans de Trump & 1 policier).

Le lendemain de cet évènement, Trump fut accusé de vouloir fomenter un coup d’état, il déclara condamner les violences, puis se fut la purge des réseaux sociaux, Twitter – son réseau social préféré – l’a suspendu, ainsi que certains gros comptes conservateurs qui le soutenaient toujours, celui de l’ex-général Flynn et de l’ancienne avocate et procureur Sidney Powell, ainsi que les comptes appartenant ou étant proches de la mouvance Qanon (considéré par les grands médias comme « conspirationniste », « radical de droite », voir « antisémite »). Lors de l’invasion du capitole, certains membres de cette mouvance étaient très visibles, notamment le folklorique « Qanon shaman » (1ère photo). Une véritable purge a lieu sur Twitter et beaucoup de comptes conservateurs ont fui la plateforme, se réfugiant sur Gab ou Parler. Depuis cette purge, le réseau social Gab a explosé, gagnant d’après eux, 10,000 nouveaux utilisateurs par heure, le réseau est littéralement saturé.

https://twitter.com/getongab/status/1348317334805508098

De son côté le PDG de Twitter – Jack Dorsey – a eu le culot de déclarer que la censure pratiquée par son réseau social encourageait en réalité la liberté d’expression (ben voyons), on se demande bien, par quel miracle ou par quel raisonnement tordu.

Google a enlevé « Parler » de son store d’applications à télécharger, apple a fait de même et Amazon qui héberge les données de l’application va supprimer le compte de « Parler » à partir de 8:00, lundi matin.

Le fondateur de Parler, John Matze, a confirmé sur son profil qu’il était « possible que le réseau social ne soit pas accessible sur internet durant jusqu’à une semaine ».

L’ancien acteur et gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger a joint la cohorte des protestations en comparant les occupants du capitole à des nazis.

Voilà, je pense que ce tweet de Julien Rochedy résume bien la situation :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.