Succès de la manifestation anti-passeport sanitaire à Bruges

Les irréductibles Brugeois sont peut-être une poignée ─ environ 500 personnes, chiffre non négligeable ─ mais ils résistent encore et toujours à l’envahisseur vaccinolâtre et planétarien qui cherche par tous les moyens à créer une société d’apartheid par la mise au pas du modèle social occidental à travers la piqûre systématique de vos bambins.

Hans Blanckaert, l’un des organisateurs de la manifestation, s’est exprimé en ces termes :

« Nous sommes ici pour défendre notre liberté. Les gens se rendent enfin compte que les deux doses ne suffisent pas et que c’est devenu une question de contrôle. Nous avons déjà traversé une période difficile en tant secteur horeca. Le CST est le clou de notre cercueil. Je ne pense pas que ce soit notre rôle, en tant que restaurateurs, de contrôler les gens. Nous ne sommes pas des policiers […] Ils peuvent faire ce qu’ils veulent de moi mais qu’ils laissent les jeunes tranquilles. Le Covid est une grippe ordinaire et toutes les règles sont une question de contrôle« 

Hans Blanckaert a raison : cette maladie n’est pas dangereuse et ne tue que les vieillards et les obèses.

Plutôt que de vous faire vacciner, allez donc courir les bouboules.

Pour rappel : les membres du gouvernement se sont déclarés favorables à la vaccination obligatoire il y a déjà deux mois et leur projet est en voie d’achèvement par des mesures alambiquées et absconses, sans queue ni tête auxquelles personne ne comprend rien.

Vandenbroucke, Dedonder, Magnette, Prévot… : tous unis derrière la vaccination obligatoire

Vers la mise en place d’un passeport sanitaire à quatre doses ─ la démonstration par l’exemple israélien

Ceci dit, nous savons tous comment cette histoire va se terminer pour les derniers récalcitrants.

Source : VRT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.