Sihame El Kaouakibi, « symbole de l’intégration et de la diversité » détourne des centaines de milliers d’euros

Nos confrères du journal LeSoir la décrivent comme le symbole de l’intégration et de la diversité.

Née dans une famille marocaine de sept enfants – il faut bien combler le taux de natalité quasi nul des Européens –, Sihame El Kouakibi obtient un Master en sciences de l’Enseignement auprès de la VUB et articule son engagement autour de l’intégration des jeunes dans le monde du travail. À ce titre, elle crée une série d’ASBL qui seront accueillies avec beaucoup d’estime par les chefs de l’État.

Élue en 2019 au parlement flamand, la députée de l’Open VLD est désignée comme l’une des personnalités les plus influentes de Flandres. La réputation de la jeune femme va pourtant être mise à mal lorsque trois administrateurs de ses ASBL démissionnent, dénonçant une opacité dans la comptabilité.

D’un côté, nous avons que Sihame a reçu une grande quantité d’argent pour ses ASBL, entre autres :

3,4 millions d’euros de la Ville d’Anvers
200.000 euros de l’ancien ministre de l’Intérieur Jan Jambon dans le cadre du Plan Canal à Molenbeek
320.000 euros du gouvernement flamand
475.000 euros de la part de différentes grandes sociétés privées.

Dans le même temps, nous constatons que Sihame mène une vie de princesse en investissant massivement dans l’immobilier :

En 2016, elle achète deux parcelles de terrain pour 500.000 euros.
En 2018, la maison juste à côté pour un montant de 400.000 euros
En février 2020, la députée achète une maison au cœur d’Anvers pour 815.000 euros.
En juillet 2020, elle achète une autre maison dans le centre d’Anvers pour 750.000 euros

Quand on tente d’arnaquer l’État, il faut au moins le faire discrètement.

Le ministre président flamand, Jan Jambon, a déclaré que tout subside détourné devra être remboursé. La justice a été saisie.

Source : LeSoir

4 réflexions sur “Sihame El Kaouakibi, « symbole de l’intégration et de la diversité » détourne des centaines de milliers d’euros

  • 05/04/2021 à 12:39
    Permalien

    bah y ‘a toujours les retombées indirecte des 200000€ du plan canal, mais bien sûr qu’il faut aller y vivre.
    B
    Il sont si pauvre à Molenbeek, et « dans le croissant pauvre fertile »

    Je crois aussi que c’est l’arbre qui cache la forêt de toutes ces asbl, qui finance les plans de « quartchié », salle de boxe pour casser la gueulle aux Nationaux etc..
    La ou se cache l’argent des transferts des pays du Nord vers les pays du Sud ceci vers le bas dans nos communes.

    J’ajoute que dans les haut de la commune il n’y’a pas de plan de quartier.
    Par ici l’argent, retour à l’expéditeur..elle prive aussi les pays du Sud, et on se plaint de la pauvreté en Wallonie.
    Faites attention dans vos rues, cela remonte…

    Répondre
  • 05/04/2021 à 12:45
    Permalien

    Plus j’analyse les chiffres, c’est quand même énorme.
    Sachant qu’on ne demande pas les mêmes efforts aux ressortissants de tout ces quartiers, il faudrait d’ailleurs savoir ce que les services sociaux demander à tout ces djeuns, ils se nourrissent de nos efforts.
    C’est très important les smartphones à 300 balles, et l’apparât pour déambuler en villes.

    Répondre
  • 05/04/2021 à 13:29
    Permalien

    Sous le bitume de l’Europe, l’Eldorado.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.