Selon le linguiste Alain Bentolila, Abdoullakh Anzorov a décapité Samuel Paty parce qu’il manquait de vocabulaire

Le français de confession juive Alain Bentolila nous offre une grille de lecture originale et rafraîchissante sur le meurtre de Samuel Paty.

Selon l’intellectuel, « Un jeune qui ne maîtrise pas sa langue trouve secours dans la violence. À défaut de pouvoir s’exprimer, c’est à travers elle qu’il cherchera à exister ».

Afin d’éviter égorgements et décapitations à l’avenir, il devient donc urgent de multiplier les heures de cours de Français. Cette mesure simple pourrait sauver des centaines de vie en Europe de l’ouest.

Nous saluons Alain Bentolila pour la finesse de son analyse et espérons que le gouvernement français considérera son point de vue avec attention.

Source : lalibre.be

Une réflexion sur “Selon le linguiste Alain Bentolila, Abdoullakh Anzorov a décapité Samuel Paty parce qu’il manquait de vocabulaire

  • 26/10/2020 à 15:40
    Permalien

    Il faut absolument qu’on lui trouve une bonne excuse à ce décapiteur …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.