Quinze médecins belges ont été suspendus en 2021 pour opinion non-conforme sur la vaccination contre le rhume-19

Une quinzaine de médecins belges ont été privés du droit d’exercer dans le courant de l’année 2021 pour une période oscillant entre deux mois et trois ans pour s’être montrés sceptiques vis-à-vis du miracle vaccinal transmis à l’humanité par le prophète Albert Bourlat, PDG de Pfizer.

La décision vient de l’Ordre des Médecins qui a affirmé dans un avis déontologique paru il y a quelques mois qu’il « sévirait fermement contre la diffusion d’informations qui ne cadrent pas avec l’état actuel de la science ». Comprenez : quiconque se montre sceptique vis-à-vis du miracle vaccinal se verra suspendu de ses fonctions.

Alors mettez-vous à genoux devant Saint-Bourla et ses gros bourrelets, et accueillez la bonne parole avec amour, paix et tempérance pour le bien de l’humanité !

Et pourtant, la parole prophétique de Saint-Bourla est remise en question par nombre de médecins, à commencer par Didier Raoult qui, dans sa dernière vidéo, se montre particulièrement sceptique vis-à-vis des mesures politiques prises au nom de la pandémie.

Je le rappelle : ce rhume tue presque exclusivement des vieux et des obèses.

Plutôt que de se faire vacciner, certains feraient bien de faire des pompes et des tractions.

D’ailleurs un branquignole a sorti une chanson sur ce thème en 2014 si vous avez besoin de motivation :

Source : RTBF

2 réflexions sur “Quinze médecins belges ont été suspendus en 2021 pour opinion non-conforme sur la vaccination contre le rhume-19

  • 06/01/2022 à 08:00
    Permalien

    Dire que pendant des siècles on nous a emm… avec des récits horribles sur l’Inquisition catho…

    On voit où actuellement gît l’intolérance, la bêtise et la haine idiote.

    Répondre
  • 06/01/2022 à 09:24
    Permalien

    Ce pays est devenu un ramassis d’abrutis et d’abruties.
    Tous mes voisins sont vaccinés. Le pass sanitaire est devenu un billet gagnat de la lotterie.
    Des cruches devant la télé du matin au soir.
    Aucun espoir, aucun avenir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.