Polémique dans le Nord du pays : Un journaliste ose dire à la TV que les « migrants » colonisent les quartiers de Bruxelles un par un

Groen, le parti des islamogauch… les verts flamands, a élu deux nouveaux co-présidents, un autochtone et une allochtone d’origine marocaine (même tactique que les verts francophones) : Nadia Naji et Jeremie Vaneeckhout. Ils étaient invités à la VRT dans l’émission « le 7ème jour ». Et le journaliste, Lieven Verstraete s’est un peu laché et a osé parler de Bruxelles comme “le parfait exemple d’une ville dont les quartiers sont conquis un à un par les nouveaux arrivants.”

Aïe, aïe, ça ne passe pas, et en plus il en rajouté une couche en tentant maladroitement de se rattraper : « Eh bien, de plus en plus de personnes issues de l’immigration viennent y vivre et revendiquent leur place. C’est ce sur quoi l’extrême droite capitalise”.

Mais ça ne passe là d’autant que Nadia est de Molenbeek et elle vous dit qu’elle est 100% belge, d’ailleurs Groen récupère la poémique :
« Alle Brusselaars zijn Belgen » (= tous les bruxellois sont belges), ce qui ferait éclater de rire toute personne normalement constituée, et rire jaune les authentiques bruxellois qui ont fui cette ville, ce shithole à cause de l’invasion et de la hausse des prix.

La gauche dans son habituel déni de réalité, à croire que la polémique avait été travaillée avant pour servir la soupe à Groen (méchant complotiste). Bref, toujours est-il que Molenbeek est resté pendant plusieurs jours en haut de l’affiche sur les réseaux sociaux, sur Twitter notamment. Le journaliste s’est excusé, Groen en a rajouté une couche, blabla vous connaissez la chanson.

Depuis quelques temps, Molenbeek est un sujet régulièrement abordé côté flamand, et notamment par le Vlaams Belang, quasi toutes les semaines. Je suis d’accord : Assez avec Molenbeek ! Parlons un peu des magnifiques communes d’Anderlecht, de Forest, de Schaerbeek, de Saint-Josse, de Liège, de Marchienne-au-Pont, de Verviers et de Borgerhout à Anvers, oui voilà des communes jum… où le Grand Remplacement s’est très bien passé, où les braves belges rêvent de s’installer, propres, paisibles, toujours citer les mauvais exemples.

Bref, le gauchiste n’est pas à une hypocrisie près, une lâcheté près, une collaboration et une soumission près.
Dans le fond, Mr. Verstraete n’est peut-être pas si éloigné que ça de nos idées, mais politiquement correct oblige.

Sérieux qui se sent en Belgique dans la chaussée de Gand ? Je connais aucun européen qui rêve de vivre là, c’est bab-el-oued sans le soleil :

La solution ? J’en ai bien quelques-unes mais… patience, ils finiront de toute façon par s’auto-détruire les uns et les autres, elle faut juste les pousser un peu pour accélérer le mouvement.

Une réflexion sur “Polémique dans le Nord du pays : Un journaliste ose dire à la TV que les « migrants » colonisent les quartiers de Bruxelles un par un

  • 15/06/2022 à 15:26
    Permalien

    Ce n’est pas neuf.

    Marchienne-au-Pont a quasiment tout un quartier turc.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.