Plusieurs pays européens décident de supprimer leurs mesures sanitaires, vers la fin du couillonavirus ?

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé mercredi 19 janvier lors d’une conférence de presse, que l’essentiel des restrictions anti-Covid seront abandonnées à compter du 27 janvier. Le port du masque ne sera plus obligatoire, le télétravail ne sera plus recommandé et un pass sanitaire ne sera plus imposé pour accéder aux boîtes de nuit.

En Espagne, le chef socialiste du gouvernement, Pedro Sanchez, a déclaré « vouloir considérer le Covid comme une maladie endémique » c’est à dire considérer le Covid comme une grippe et plus comme une pandémie. La Catalogne a supprimé le Pass Sanitaire pour les bar, restaurants et salles de sport.

En Irlande, le secteur de la restauration est à nouveau ouvert, sans heure de fermeture, sans pass sanitaire ni distanciation sociale. La pass n’est nécessaire que pour ceux qui veulent voyager à l’étranger.

Le Danemark a décidé d’abolir toute ses restrictions sanitaires et de « retrouver la vie d’avant le Covid » et ce, malgré des chiffres de contamination en hausse.

Et pendant ce temps la France décide d’imposer un passeport vaccinal. Et chez nous, ce fou-furieux de Paul Magnette, chef de file du PS, a déclaré «Mon option pour l’avenir, vaccination obligatoire et pass vaccinal». Son avenir promet, non content d’avoir pourrit la vie des belges ces dernières décennies (corruption, immigration, islamisation) maintenant il faut les « vacciner » de force – ce qui est complètement illégal – qui plus est pour une maladie qui est considérée maintenant par le chef du gouvernement espagnol comme une grippe. Certains hommes politiques devront rendrent des comptes pour leur persécution de leur propre population.

Et la population belge qu’est-ce qu’elle en pense ?

48% de wallons, 33% de flamands sont pour l’abolition de toutes les restrictions sanitaires. Pour une fois que les francophones sont plus censés que les flamands dans ce pays, ils sont quasiment 1 sur 2 a vouloir en finir avec les mesures sanitaires.
Pour ce qui est des flamands, c’est une population veillisante à qui on a fait peur avec ce virus, plus leur tendance à « obéir au gouvernement parce qu’il ne peut vouloir que notre bien », typiquement germanique peu importe le sujet et la direction de celui-ci, ça n’est pas vrai pour tous les flamands, mais une majorité d’entre eux, ça peut aller dans le bon sens comme dans le mauvais.

Tenons les amis, on va peut être voir le bout du tunnel ou en tout cas « pouvoir respirer un peu » mais méfiance, ils sont déjà allés tellement loin et ça n’est pas fini, même si cette mascarade prenait fin, il n’est pas dit qu’ils ne reviendront pas dans quelques années avec autre chose pour nous imposer « leur » monde.

Source : Geo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.