Liège : début du procès d’un irakien mineur pour meurtre, vol et viol

H.D. n’a que vingt ans mais mais les faits qui lui sont reprochés, alors qu’il était mineur, sont extrêmements graves :

  • 5 juillet 2017 : meurtre de Galaad Titeux, un vendeur de drogue local, en le poussant du haut d’un immeuble d’une hauteur de 27 mètres.
  • Vol sur la personne de Galaad Titeux d’une valeur de 950 euros.
  • avril 2017 : viol sur mineur ; la victime a été forcée d’avoir des rapports sexuels sous la pression d’une arme.
  • entre mai et décembre 2017 : prise d’otage, extorsions, vol à main armée, vol avec violences, tentative de cambriolage, faits de destruction commis dans un centre psychiatrique, rébellion contre un assistant de sécurité lors d’un transfert dans une institution publique de protection de la jeunesse (IPPJ).

L’individu présente, selon les experts, des traits de psychopathie et représente un risque très élevé de récidive et d’escalade dans la violence.

S’il s’avère que H.D. est véritablement un malade mental, il ne sera alors pas envoyé en prison mais dans un hôpital psychiatrique afin de recevoir un traitement adéquat en vue de sa réinsertion dans la société.

Source : RTL

6 réflexions sur “Liège : début du procès d’un irakien mineur pour meurtre, vol et viol

  • 18/01/2021 à 16:19
    Permalien

    nous voilà rassurés : ce brave type sera soigné ! Il pourra, guéri, nous revenir : OUF !

    Répondre
    • 19/01/2021 à 09:12
      Permalien

      Des types pareils : ils faut les faire crever doucement à petits feux .Solution radical

      Répondre
  • 19/01/2021 à 18:35
    Permalien

    La réinsertion de ce genre d’individu, et on le sait depuis bien longtemps, est IMPOSSIBLE. Alors pourquoi dépenser l’argent PUBLIQUE pour ce déchet de la société qui de toute façon, un jours ou l’autre se retrouvera (encore ) devant un « juge » ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.