Le violeur Belge Saliboko Yumbi figure en bonne position dans le classement EUMostWanted publié par Europol

Europol admet quand même, sans doute parce que c’est difficile à nier, que Saliboko Yumbi est d’ethnie africaine. EUMostwanted publie les délinquants sexuels en Europe fugitifs.

Saliboko Yumbi, toujours fugitif, a commis son premier crime en décembre 2014. A près avoir rencontré sa victime dans un café, lui et un complice la suivent lorsqu’elle rentre chez elle. Les deux la violent à plusieurs reprises. Pour ce crime, le Noir a été condamné à 4 ans de prison.

En mars 2016 (donc évidemment il n’a pas purgé ses 4 ans de prison), il rencontre une autre victime dans un bar. Il la viole une journée entière dans sa voiture et dans une maison. La femme a été menacée d’un couteau et le malandrin lui a brûlé sa poitrine.

Il a été condamné pour se crime à 7 années d’emprisonnement.

Il a de plus été condamné à 20 mois de prison pour infraction à la loi sur les stupéfiants et à 20 mois pour violence.

Source: EUMostWanted

Une réflexion sur “Le violeur Belge Saliboko Yumbi figure en bonne position dans le classement EUMostWanted publié par Europol

  • 29/10/2020 à 08:40
    Permalien

    Profil type d’un violeur belge qui jouit de l’impunité … Voilà comment on défend les femmes en Belgique!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.