Le 15 novembre – la terre comptera 8 milliards d’habitants – l’ONU s’active à la destruction des autochtones d’Europe

Le monde a mis douze années pour passer de 7 à 8 milliards d’individus. Il en mettra 15, paraît-il, pour passer à 9 milliards.

L’organisation des Nations Unies (l’ONU), institution visant à établir un système de contrôle global des populations humaines, se réjouit d’atteindre ce chiffre.

En général, tout ce qui contient « Union » dans son nom est un truc qui fait la promotion de l’immigration, du métissage, du féminisme, de la parité homme-femme, de la réduction des peines pour les criminels condamnés, de l’avortement, de l’euthanasie. Il s’agit peut-être bien d’un mot codé maçonnique.

Natalie Kanem, une des dirigeantes de l’ONU s’exprime: « Huit milliards d’humains sur Terre! Il s’agit bien d’une étape importante pour l’humanité, mais je comprends que certains appréhendent avec crainte ce chiffre, disant que la Terre est surpeuplée. Mais je suis ici pour dire que personne ne devrait craindre ce nombre. »

L’ONU a effectivement la solution au problème de la surpopulation: « Nous devons systématiquement enlever les barrières basées sur le genre, la race, le handicap, l’orientation sexuelle ou le statut de migrant, qui toutes empêchent les gens d’accéder aux services et aux opportunités leur permettant de s’épanouir. »

« La façon dont l’Europe s’est développée a causé de la violence, de l’exploitation, des dégâts environnementaux et le changement climatique. Nous devons faire en sorte que les pays les plus pauvres, qui n’ont pas créé ces problèmes mais en paient les conséquences, puissent assurer le bien-être de leurs populations.

Bizarrement, l’ONU semble avoir changé d’avis par rapport à plusieurs années. En effet, on n’entend plus parler de contraception ou d’avortement pour les populations africaines et asiatiques. En effet, on dirait que la norme pour une jeune femme européenne est de prendre la pilule à partir de l’âge de 13 ans, « faire carrière » et ensuite essayer de faire des enfants passé l’âge de 40 ans, à l’âge de la préménopause.

Au lieu d’encourager les peuples autochtones d’Europe à faire des enfants, toutes les organisations avec « Union » dans leur nom visent à importer des gens venus d’ailleurs.

Ecoutons Josep Borrel, ministre des Affaires Etrangères de l’Union Européenne: « A moins que nous ne voulions devenir un continent âgé, nous avons besoin de sang neuf », faisant évidemment référence à l’immigration extra-européenne.

Dans un autre entretien, il dit « si la Russie attaque l’Ukraine avec des armes nucléaires, elle sera détruite ».

Voilà le plan de l’Union Européenne, destruction de l’Ukraine et de la Russie par les armes, et destruction des peuples autochtones européens par l’immigration.

source: foreign policy, Kyivindependent bulletin de l’ONU

Une réflexion sur “Le 15 novembre – la terre comptera 8 milliards d’habitants – l’ONU s’active à la destruction des autochtones d’Europe

  • 15/11/2022 à 18:28
    Permalien

    Destruction des peuples européens, je n’y crois pas. Soumission des peuples, oui, dissolution des états nation par le biais des ces organismes supranationaux que sont l’ONU, UE non démocratiques oui.
    Un nom revient en permanence Soros et son Open Society. Oncle Orban en Hongrie pourrait nous en dire plus.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *