La Turquie tente d’envoyer des migrants atteints du coronavirus en Grèce

La semaine dernière, les garde-côtes grecs pensaient passer une journée très «habituelle » en empêchant les migrants illégaux qui partaient de Turquie pour atteindre les îles grecques. Cependant, cette journée s’est avérée très différent de tous les autres jours. Un bateau de migrants clandestins n’ayant pas pu pénétrer dans l’espace maritime grec en mer Égée orientale, un garde-côte turc s’est approché du bateau et s’est ensuite tenu à une certaine distance de sécurité de celui-ci.

Sous les yeux des garde-côtes grecs, un second bateau de garde-côtes turcs s’est approché de l’embarcation de migrants. Tout l’équipage turc portait des vêtements de protection médicale, confirmant les soupçons selon lesquels certaines des personnes sur le bateau étaient infectées par le coronavirus.

L’histoire a d’abord été rapportée sur SLPress par le journaliste Lygeros Stavros.

Selon Stavros, «aussi incroyable que cela puisse paraître, tout mène à la conclusion que l’État turc a consciemment orchestré une attaque indirecte de guerre biologique contre la Grèce. Apparemment, la Turquie s’attendait à ce que – comme par le passé – si le navire arrivait sur l’île grecque, les migrants seraient emmenés temporairement dans un centre d’accueil. »

(…)

Avec la propagation du coronavirus dans les camps de migrants du côté turc de la frontière, comme l’a rapporté le Greek City Times, la grande majorité des migrants ont été transportés par autobus de la région frontalière vers les villes où ils vivaient initialement. Cependant, comme on le voit, la pandémie de coronavirus n’empêchera pas la Turquie d’aider les immigrants à tenter d’entrer illégalement en Grèce.

Nous devons nous rappeler les paroles de l’ancien président turc Turgut Özal: «Nous n’avons pas besoin de faire la guerre à la Grèce. Nous devons simplement leur envoyer quelques millions d’immigrants et en finir avec eux. »

C’est pour cette raison que la Turquie ne cessera jamais d’ inonder la Grèce de migrants, même en pleine pandémie de coronavirus. Le coronavirus offre plutôt à la Turquie la possibilité de mener une attaque biologique contre la Grèce.

(…)

Erdoğan a soutenu les forces terroristes opérant en Syrie pour lutter contre les troupes gouvernementales, forçant des millions de Syriens à chercher refuge en Turquie. Le président turc souhaite que la Grèce prenne en porte également la responsabilité malgré son absence de participation à la guerre en Syrie. Maintenant que la Grèce lutte efficacement contre le coronavirus et que la pandémie devient malheureusement hors de contrôle en Turquie en raison d’une gouvernance inefficace, Ankara tente à nouveau d’exporter ses problèmes en Grèce. Il ne fait aucun doute que la Turquie essaie de créer un foyer de coronavirus dans les camps de migrants en Grèce plutôt que de traiter les personnes infectées avant de les envoyer dans les eaux grecques, démontrant clairement qu’Erdoğan essaie d’affaiblir la Grèce autant que possible.

Source: greekcitytimes.com

Une pensée sur “La Turquie tente d’envoyer des migrants atteints du coronavirus en Grèce

  • 15/04/2020 à 16:04
    Permalink

    Et la Turquie prétend vouloir intégrer l’Europe !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.