La police fédérale envisage d’ouvrir une enquête concernant des propos racistes tenus par des policiers sur des groupes privés de Facebook

Des journalistes d’Apache ont infiltré des groupes Facebook où se rassemblaient entre autres quelques milliers de policiers.

D’après sa fiche wikipedia, Apache.be est « un site d’information belge néerlandophone et une coopérative de journalisme d’investigation critique et progressiste ».

Les groupes facebook infiltrés étaient « Thin Blue Line Belgium » (6,700 membres) et « PZA » (1,500 membres, rassemblement surtout des policiers d’Anvers). D’après les journalistes certains policiers auraient tenus des propos tel que « ordure », « rats » ou « vermine » à l’encontre de jeunes issus de l’immigration.

D’après un porte-parole de la police fédérale : « Le simple fait d’être membre d’un groupe Facebook ne va pas à l’encontre de notre code déontologique. Si des membres de la police fédérale ont publié des déclarations racistes, nous ouvrirons une enquête disciplinaire, sur base de notre code de déontologie, qui est valable 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, également sur les réseaux sociaux ».

Source : VRT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.