La commission européenne juge les mesures sanitaires belges liberticides

Le porte-parole de la commission européenne Christian Wigand a récemment émis des doutes quant au bien fondé de la mesure belge visant à interdire les voyages à l’étranger pour des raisons non-essentielles :

« Il y a encore eu des contacts entre le cabinet du commissaire européen à la Justice Didier Reynders et celui du Premier ministre Alexander De Croo. La question de la proportionnalité est importante pour nous, et nous avons quelques soucis concernant les mesures en Belgique. Nous restons en contact et prendrons les mesures nécessaires » a-t-il déclaré.

Depuis les élections de 2019, les marxistes se croient tout permis dans ce pays. Ils pensent avoir le droit et la capacité de maintenir la population sous contrôle et fantasment le retour d’un Etat totalitaire afin d’appliquer leur politique collectiviste.

La liberté de circulation est un droit fondamental que la Belgique applique désormais sans le soutien de l’Union Européenne. Alexander De Croo, fils de Hermann De Croo (le député qui se félicite de la substitution de populations dans la ville d’Anvers) et accessoirement premier ministre de l’Etat communiste belge a affirmé que cette mesure serait réévaluée lors du comité de concertation du 26 février.

La présidente de la Commission Ursula von der Leyen elle-même a déclaré lundi matin que « ce n’est pas en fermant les frontières que nous allons le contenir [le virus] ».

Source : RTL

Une réflexion sur “La commission européenne juge les mesures sanitaires belges liberticides

  • 16/02/2021 à 22:42
    Permalien

    La Belgique est devenu insidieusement une dictature communiste et totalitaire. Nos libertés sont bafouées , et réprimés par de fortes amendes ,et sous couvre feu des 10 heures .
    Ce n’est plus un état de droit Démocratiques.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.