Julie le Gaillard championne de boxe meurt du COVID à 31 ans, d’après les médias mainstream, sans mentionner ni sa maladie ni qu’elle était vaccinée.

Julie le Gaillard était double vaccinée et son système immunitaire était déficient. Regardez plutôt comment les médias mainstream orientent la narration pour apeurer les gens sur le Covid :

  • BFMTV : « JULIE LE GALLIARD, EX-CHAMPIONNE DE FRANCE DE BOXE, MEURT DES SUITES DU COVID-19 ».
  • Closer : « Tandis qu’elle luttait depuis plusieurs semaines à l’hôpital, Julie Le Gaillard, championne de France de boxe, est morte à l’âge de 31 ans des suites du Covid-19« 
  • La Nouvelle République : « Julie Le Gaillard, ex-championne de France de boxe meurt des suites du Covid à 31 ans »


Pas une de ces sources ne mentionnent sa maladie ou le fait qu’elle était doublement vaccinée, le message c’est « Julie n’avait que 31 ans et est morte du COVID, ça peut vous tuer aussi », ce qui est un mensonge grossier.
Julie Le Gaillard était DICV : « c’est un groupe hétérogène de maladies caractérisées par une hypogammaglobulinémie de cause inconnue avec déficit de production d’anticorps spécifiques après immunisation, provoquant des infections bactériennes récidivantes, en général par bactéries encapsulées« .

En gros, elle aurait très bien mourir d’un autre virus, le Covid n’a pas été le facteur principal et ça montre aussi que le vaccin n’a servi strictement à rien dans son cas . Elle avait réussi à surmonter sa maladie en devenant une championne de boxe, bravo à elle, c’est une mentalité que tout le monde devrait avoir.
Julie était pro-vaccin, croyant sans doute qu’il allait la protéger contre le Covid, il n’en a rien été, la désinformation ça « tue » aussi.
Qu’elle repose en paix, on devrait couper les subventions à certains médias qui ne sont là que pour accompagner la propagande du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.