Il agresse des femmes à Mons. 3 ans après les faits, justice est faite: il doit suivre des formations

Même s’il est maintenant majeur, vu qu’il était mineur en 2017 au moment des faits, il sera jugé par un Tribunal de la Jeunesse.

Onze étudiantes de Mons ont été agressées par un prédateur sexuel dans un tunnel ou un parc en 2017. Le malandrin, une fois apréhendé, reconnaît les agressions. Mais il avait une excuse: sa PlayStation ne fonctionnait plus. Le tribunal de la jeunesse à Mons a retenu cette excuse comme valable et l’a condamné à participer à des modules de formation.

Source: SudInfo

Une réflexion sur “Il agresse des femmes à Mons. 3 ans après les faits, justice est faite: il doit suivre des formations

  • 22/01/2021 à 18:30
    Permalien

    La Justice devient de plus en plus frileuse. Il faut dire qu’il y a un bel exemple….à Mons!

    Répondre

Répondre à BRAIBANT Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.