Grèce: des migrants saccagent à nouveau une église orthodoxe sur l’île de Lesbos

Sur l’île grecque de Lesbos, l’église Sainte Catherine, dans la ville de Moria, est la dernière cible de ces actes de vandalisme qui se généralisent.

Ce n’est que le dernier incident en date et il est devenu extrêmement courant que des églises grecques orthodoxes soient vandalisées et attaquées par des migrants à Lesbos.

Le mois dernier, l’entrée principale de l’église Saint-Raphaël près du camp de migrants de Moria a également été vandalisée, comme l’a rapporté Greek City Times.

Ce dernier incident à Lesbos fait suite à d’autres événements récents choquants, notamment des rixes entre gangs de migrants afghans et africains, des intimidations envers la police et des milliers d’oliviers détruits.

Environ la moitié des 50 000 immigrants illégaux de Lesbos sont entassés au camp de Moria, qui n’est prévu que pour accueillir 3 000 personnes. Une augmentation de la criminalité a frappé l’île depuis le début de la crise des migrants en 2015, lorsque la Turquie a permis à des centaines de milliers de personnes de quitter et d’entrer illégalement en Grèce, que ce soit par voie terrestre ou maritime.

Lesbos, qui est une île de seulement 90 000 habitants, a été l’une des régions les plus touchées de Grèce.

(…)

Source: greekcitytimes.com

Une réflexion sur “Grèce: des migrants saccagent à nouveau une église orthodoxe sur l’île de Lesbos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.