Grèce: des migrants coupent des milliers d’oliviers sur l’île de Lesbos

Ces derniers temps ont été chaotiques sur l’île grecque de Lesbos. Il y a quelques jours, deux gangs de migrants afghans se sont affrontés et des migrants africains se sont moqués de la police et leur ont toussé dessus en plein contexte de pandémie de coronavirus (…).

Cependant, comme si ces incidents n’étaient pas suffisants, 5 000 oliviers ont été coupés à leurs bases par des migrants du tristement célèbre camp de migrants de Moria, au nord de Mytilène, la capitale de Lesbos.

Les oliviers mettent environ 65 à 80 ans pour atteindre un rendement stable, ce qui signifie que les arbres détruits sont un coup dur pour l’économie locale. Les exportations d’olives s’élèvent chaque année à environ 700 millions de dollars américains de contribution à l’économie grecque.

L’olive fait également partie intégrante de l’histoire, de la culture, du patrimoine et de l’identité grecs. Depuis l’âge de bronze, la Grèce produit et exporte des olives et de l’huile d’olive, ce qui signifie que les olives sont un élément essentiel de l’économie grecque depuis au moins 4 000 ans.

(…)

Source: greekcitytimes.com

2 pensées sur “Grèce: des migrants coupent des milliers d’oliviers sur l’île de Lesbos

  • 09/04/2020 à 16:30
    Permalink

    L’Europe va donc se laisser envahir et anéantir par cette horde de criminels …

    Répondre
  • 09/04/2020 à 23:01
    Permalink

    il faut se réveiller Recherche su Google https:/fr.wikipedia.org/wiki/Richard Caudenhove Kalergi ainsi que Le Prix Européen Caudenhove Kalergi A Mediter

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.