Grand Remplacement : la RTBF accuse Renaud Camus d’être « El Ultimo Avatar »

Renaud Camus détesterait cette image, elle ne représente que ce qui se passe dans le cerveau malade des journalistes de la RTBF.

C’est aux portes de l’instauration du pass sanitaire, plus grand coup d’état totalitaire de l’histoire de l’humanité, que la RTBF décide de rédiger un article immense pour vous rappeler que si vous voyez des africains dans la rue, vous êtes probablement en train d’halluciner parce que 100% de la population belge est blanche et aryenne comme vous le démontrera leur article.

L’article commence par une citation d’Eric Zemmourix, il fallait bien un prétexte pour ressasser leur délire obsessionnel prête-plume-o-phile. C’est pourquoi, littéralement une ligne après avoir mentionné Zemmourix, ils s’empressent de chier sur notre brave Renaud Camus.

« L’expression ‘Le grand remplacement’ est le titre d’un livre publié en 2011 par Renaud Camus, écrivain et militant politique français », rappelle Marie Peltier, historienne et spécialiste du complotisme. « 

Oui, Renaud Camus est devenu un auteur à lire et auquel plusieurs cours à 15 crédits sont consacrés dans le master en études complotistes donné à l’université catholique de Louvain. J’espère que d’autres cours se penchent sur la question de la place du christiannisme dans la pensée magique et le complotisme qui a émasculé toute la population blanche de la planète après 2000 ans de répression basées sur un bad trip à la diméthyltryptamine de la part de Moïse.

 « il dresse un constat démographique selon lequel l’ immigration massive et la fécondité plus forte des immigrés non européens entraînent à brève échéance une minorisation des populations d’origine, c’est-à-dire blanches et chrétiennes. La nouvelle majorité imposerait sa religion, sa culture et son mode de vie aux Européens ».

C’est évidemment absolument faux, pourquoi faudrait-il essayer de le démontrer ?

« Si on prend l’origine de la population vivant en Belgique, 67,3% des Belges sont d’origine belge, 20,1% des Belges sont d’origine étrangère et 12,6% sont des non-Belges. Comme le souligne Bruno Schumaker, démographe et professeur à l’UCLouvain, « est considéré comme Belge d’origine étrangère avoir un ou deux parents ayant une première nationalité étrangère ou avoir eu une première nationalité étrangère ».

Ça fait quand même beaucoup de Belges d’origine étrangère il me semble, heureusement, niant tout existence des races humaines, les journalistes s’appliquent à préciser qu’on peut être polonais et donner naissance à un Belge d’origine étrangère, pour dédramatiser la situation j’imagine. Or ils ne font que jeter de l’huile sur le feu ! Il suffit de traverser la Manche pour constater que les Polonais sont de viles racailles qui ont ruiné la Grand Bretagne ! (Ils n’ont pas parlé de Polonais, je souhaitais les clasher de ma propre initiative)

« Selon les chiffres de Statbel, la nationalité marocaine est la plus nombreuse en Belgique, avant l’italienne, qui était n°1 jusqu’en 2019, suivie par les nationalités françaises, néerlandaise et turque. « Et puis », conclut Bruno Schumaker, « plus on remonte dans les générations, plus il y a de probabilités de trouver des ancêtres venus d’ailleurs ».

Hé oui, enfin on admet que les Marocains sont la nationalité la plus nombreuse, vite il faut préciser que tout le monde est potentiellement étranger parce que la Belgique a été fondée en 1830, or tout le monde était non belge avant il y a encore 200 ans, CQFD !
Heureusement, il ne faut pas chercher bien loin pour trouver des chiffres et avoir une petite idée de l’ampleur de la situation.

Voici ce que nos pouvons trouver sur Wikipédia, site nazi de référence.

D’après ces statistiques des personnes légalement, officiellement répertoriées et non clandestines présentes en Belgique, 6% de la population est déjà uniquement Marocaine. Voici une autre citation venant d’une autre page Wikipédia :

« Au 1er janvier 2020, il y avait, en prenant en compte la nationalité de naissance des parents, 556 365 personnes d’origine marocaine (4,8 % de la population tous âges confondus et 8,8 % des moins de 18 ans) en Belgique. Les personnes d’origine marocaine sont les plus nombreuses des personnes d’origine maghrébine, loin devant les personnes d’origine algérienne et celles d’origine tunisienne .« 

Ceux qui semblent les moins alarmistes annoncent quand même quasi 9% des moins de 18 ans UNIQUEMENT marocains. Les métisses Marocains sont-ils comptés comme Belges dans ces statistiques ?
Maintenant pour réfléchir plus loin, oui c’est facile de parler des Marocains dans les statistiques car ils viennent tous du même bled, mais que dire de ceux qui viennent de multiples autres pays ? Forcément si les pays d’origine sont multiples, ils seront moins impressionnants dans les statistiques.
Que dire alors des 54 pays d’Afrique ? A quand remonte la dernière fois que vous avez vu un Africain subsaharien ? Pas vraiment rare il me semble.. Et on pourra aussi rajouter les pays du proche et moyen orient.
Il n’y a en réalité en Belgique plus que 67% d’autochtones comme l’a révélé l’article. Or ces 67% de gens sont des sales boomers reclus dans leur villa qui passent leur journée à zapper entre Derrick et le Tour de France. Dans la Belgique concrète de la rue il ne reste plus qu’un infâme magma génétique, une abominable soupe d’ADN qui donne naissance aux pires monstres de Frankenstein raciaux imaginables.

Ils continuent l’article en nous disant que les médecins sont Congolais et qu’ils font peut-être beaucoup d’enfants aujourd’hui, mais que rien ne prouve qu’ils en feront encore beaucoup demain, c’est pourquoi vous êtes un sale nazi, la seule conclusion logique.
Si vous avez une pneumonie bactérienne, il n’y a pas de raison de vos gaver d’antibiotiques, parce que rien ne prouve que les bactéries vont continuer à se multiplier, ça serait raciste (même règniste) de supposer que des bactéries vont continuer à se diviser. Il suffit de regarder par la fenêtre pour constater que les bactéries n’existent pas. C’est vrai, moi je n’ai jamais vu de bactérie (enfin si mais jouez le jeu svp), donc les bactéries sont un complot CQFD !

« Et puis, les groupes humains ne restent pas fixés dans des catégories théoriques. « Aucune société ne reste figée », nuance Andrea Rea. Argument avancé également par Olivier Klein, professeur de psychologie sociale à l’ULB. « Les gens se transforment, évoluent à mesure qu’ils vivent dans un pays, du temps et des générations passées, et c’est grâce aux politiques d’intégration, plus ou moins bien ou mal menées, que cette intégration est possible ».

Voyez, le grand remplacement n’existe pas et n’a pas lieu, mais on vous fait quand même la pub de l’assimilation. Si la Belgique est composée à 100% de Bantous qui mangent des frites, alors on continuera à sculpter des penseurs et à inventer des saxophones. C’est prouvé. Et puis il n’y a pas besoin de le prouver vu qu’il n’y a pas de grand remplacement, personne n’est Congolais à part les médecins !

« Comme le souligne Marie Peltier, « l’extrême droite est conspirationniste et le conspirationnisme lui sert pour justifier sa haine des minorités. Historiquement, cette haine était tournée vers la minorité juive, elle vaut aujourd’hui contre les Musulmans. C’est une théorie complotiste parce qu’elle postule qu’il y a une vérité cachée et qu’il y a un plan de déstabilisation fomenté par une minorité. »

Tout ce qui n’est pas communiste est conspirationniste, c’est noté. Madame Peltier nous prouve aussi à quel point elle a ramé pour obtenir son diplôme en complotisme, car penser que l’extrême droite a oublié les juifs pour se tourner vers les musulmans relève du womansplaining : c’est à dire dire des conneries mais c’est pas trop grave parce qu’on peut regarder dans le décolleté au lieu d’écouter.
Le plan fomenté par une minorité est aussi du délire, la preuve : la classe politique représente exactement 50% de la population et chacune des lois qu’ils écrivent sont votées par le peuple et aussi chacune de leurs réunions sont retransmises en visioconférence sur youtube pour éviter que des informations échappent au peuple.

L’article devient long alors je vous mets une image de Marie Peltier dont le décolleté peut rester un mystère, je m’en remettrai.

Non seulement cette théorie du « grand remplacement » est complotiste et raciste mais aussi sexiste. Olivier Klein explique : « Il y a déjà une vision de la femme immigrée comme étant une machine à faire des enfants, et en même temps, il y a un encouragement vis-à-vis des femmes européennes de faire plus d’enfants, d’arrêter – j’utilise leur vocabulaire – « ces conneries que sont la contraception et l’avortement », c’est un discours très conservateur, parfois très explicite, parfois beaucoup moins ».

A vous de me dire ce qui est le plus fréquent dans la rue.

« L’être humain s’est toujours déplacé, a toujours migré, depuis les temps préhistoriques », rappelle le sociologue Andrea Rea. « Les migrations font partie intégrante de l’histoire de l’humanité, elles ne cesseront jamais », confirment tous nos interlocuteurs.

A part ça le grand remplacement n’a pas lieu. Vous passez beaucoup de temps à justifier des migrations qui n’existent pas il me semble. Les migrations sont des fatalités, on n’y peut rien, tragique. Sauf en Hongrie ou en Biélorussie, là ça ne migre pas, c’est la fatalité aussi.

« Pour Marie Peltier, « la théorie nourrit notre haine des minorités. On a une tendance historique à s’en prendre aux minorités car on a une position de domination dans la société et on tient à la garder. Les minorités jouent le rôle de bouc émissaire. Ce type de croyances peut conduire à une remise en question de nos valeurs démocratiques, l’histoire l’a montré, et amener au pouvoir des personnes qui sont dans cette haine des minorités. C’est très dangereux politiquement, ce n’est pas à sous-estimer ».

C’est quand même ironique de parler de minorités. Si on se situe géographiquement à Molenbeek, peut-on encore parler de minorités ? Bien-sûr que oui, si on parle des Gaulois.
J’approuve néanmoins ce que dit Marie Peltier, il est très dangereux de donner le pouvoir à des gens qui détestent les minorités. Il vaut mieux donner les pleins pouvoirs à Macron qui déteste la majorité. La preuve c’est que tout est nickel depuis 2 ans.

Un petit physiognomy check de notre collaborateur Olivier Klein pour votre pattern seeking brain.

Donc le résumé de l’histoire, c’est que si vous voyez un Africain dans la rue, vous êtes très certainement schizophrène.

Je vous partage aussi une émission de Renaud Camus dans laquelle il affirme être xénophile. J’espère que xénophile veut dire qu’il va foutre la RTBF au tribunal. Toujours du vocabulaire compliqué avec Renaud Camus.

Sources : Wikipédia, Wikipédia, RTBF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.