Gedinne : mort d’un jeune étudiant pendant son baptême.

Samedi 31 octobre 2021, de nombreux étudiants fêtards et en cours de baptisation namurois se sont réunis à Gedinne pour y bricoler leurs affaires de baptisés. Six cercles de différentes écoles étaient présents et rassemblaient plus de 300 étudiants.
A la fin de la soirée, tout le monde s’est endormi dans son coin sur un petit tas de foin comme tous les ans, comme ont fait des milliers d’étudiants avant eux… Malheureusement cette fois ci l’un d’entre eux ne s’est pas réveillé. Certains aspirants infirmiers ont tenté de le ranimer au petit matin mais vous devinez déjà l’issue de cet acte désespéré.

L’article ne s’arrête pas là, bien évidemment. Ce n’est pas si simple ! Je suis Belge, toute ma famille est alcoolique ainsi que toutes les connaissances de ma jeunesse. Tous les jours des centaines de milliers d’ivrognes s’endorment à demi comateux pliés en 4 par dessus leur toilette et tous se réveillent le lendemain. Quelque chose de pas frais se cache dans cette histoire et quelque chose me dit que les secrets de l’événement seront bien cachés du grand public.

3 jours plus tard a donc eu lieu l’autopsie du jeune homme. Demandons nous d’abord comment l’ingestion d’alcool peut tuer… D’après allodocteurs, les causes majoritaires de décès suite à un coma éthylique sont l’étouffement par sa propre langue ou l’hypothermie. Normalement les étudiants sont formés à minima et font en sorte que l’un d’entre eux, pas trop éméché, vérifie que ses petits camarades comateux ne sont pas allongés sur le dos afin de ne pas s’obstruer le pharynx avec leur langue toute fatiguée. En ce qui concerne l’hypothermie, l’hypothèses la plus plausible vu le contexte, elle a été écartée par le médecin légiste.

Voici ce que relate RTL :
« La justice a révélé les conclusions de l’autopsie d’******* ce matin. Elle a permis d’écarter plusieurs pistes comme la chute, la mort violente, l’hypothermie ou encore le geste posé lors des épreuves du baptême. Une piste se dégage mais elle doit encore être confirmée. « C’est vraisemblablement l’abus d’une substance qui a provoqué la mort du jeune homme« , explique Vincent Macq, procureur du Roi de Namur. « Peut-être l’alcool mais je ne saurais le confirmer que dans les jours et les semaines qui viennent.« 

Serait-il décédé d’une complication rare du coma éthylique ? D’hypoglycémie ?
J’ai une autre hypothèse… Voyez-vous, le Belge est intrinsèquement gentil (enfin c’est ce qu’il pense parce qu’il n’a pas lu la généalogie de la morale) et les politiciens n’échappent pas à cette involution morale. Ils aiment qu’on sache qu’ils sont gentils, qu’ils prennent des décisions pour le bien commun. C’est pourquoi, et vous ne l’aviez pas vu venir, le COVID SAFE TICKET, afin de protéger de la mort les jeunes étudiants avec 0% de risques, a été imposé pour participer aux activités de baptême…
Et que constate-t-on ? Que contrairement à toutes les autres années, cette année il y a 0 morts. Quelle efficacité ! Voici l’article qui vous rappellera l’obligation d’être vraisemblablement négatif au COVID pour participer au baptême.

Et quoi ? Qu’insinue-je ? Que ce brave garçon a été forcé à se vacciner ? Peut-être… Je ne peux évidemment pas le savoir. Par contre j’affirme que des fringants jeunes hommes entraînés et dans la force de l’âge tombent comme des mouches suite à l’inoculation de l’immonde poison PFIZER.
Vais-je vous lister tout un tas de malaises cardiaques qui ont eu lieu lors de matchs de football ? Bien-sûr !
Et je vous demande d’aller rechercher loin dans votre mémoire, parce qu’on voudrait vous faire croire que ça a toujours été le cas à l’aide d’une grosse entourloupe à la ferme des animaux, pour vous souvenir que les sportifs ne meurent pas régulièrement en jouant au ballon ! Et aussi que les baptisés ne meurent pas en allant se coucher après avoir fait la fête !

« Un joueur de football du JSG (Hoher Hagen) de 17 ans doit être réanimé pendant le match à Hannoversch Münden, un joueur de l’ASV Baden s’évanouit sur le terrain et doit être réanimé en Basse-Autriche, un autre, Marvin Schumann, doit être réanimé après un arrêt cardiaque à Gifhorn, l’arbitre assistant lors d’un match de Kreisliga Augsburg à Emersacker s’évanouit avec des problèmes cardiaques, le footballeur Dylan Rich, 17 ans, qui meurt d’une crise cardiaque pendant un match en Angleterre, Kingsley Coman (25 ans) du FC Bayern München subit une opération cardiaque après une arythmie, un footballeur du FC Nantes (19 ans) subit un arrêt cardiaque en entraînement, le coach Dirk Splitsteser de SG Traktor Divitz s’évanouit mort sur le bord du terrain, Rune Coghe (18 ans) du club Eendracht Hooglede (en Belgique) subit une crise cardiaque pendant le match, pendant le match de qualification pour la Coupe du Monde féminine entre l’Allemagne et la Serbie à Chemnitz, une footballeuse anglaise doit être emmenée hors du terrain avec des problèmes cardiaques, Dietmar Gladow, le manager de l’équipe de Thalheim (Bitterfeld) subit une crise cardiaque mortelle avant le match, le coach de football Antonello Campo âgé de 53 ans s’évanouit et meurt en Sicile alors qu’il s’entraînait avec son équipe de jeunes, Anil Usta de la VfB Schwelm (Ennepetal) s’effondre sur le terrain suite à des problèmes cardiaques, Dimitri Liénard du FC Strasbourg s’évanouit avec des problèmes cardiaques pendant un match de Ligue 1, Diego Ferchaud (16 ans) de l’ASPTT Caen subit un arrêt cardiaque lors d’un match à Saint-Lô, Frédéric Lartillot, dans l’Ain, succombe à une crise cardiaque dans sa loge après un match amical, le footballeur belge Jente Van Genechten (25 ans) subit un arrêt cardiaque au cours d’un match de Coupe, le footballeur amateur belge Jens De Smet (27) de Maldegem subit une crise cardiaque et meurt à l’hôpital, un joueur de football de 13 ans du club Janus Nova de Saccolongo (Italie) s’évanouit sur la pelouse avec un arrêt cardiaque, Andrea Astolfi, directeur sportif de Calcio Orsago (Italie) subit une crise cardiaque et meurt à l’âge de 45 ans, Abou Ali (22 ans) footballeur danois, s’effondre lors d’un match, Samuel Kalu s’effondre après la sixième minute d’un match dans le stade Vélodrome, Fabrice N’Sakala (31 ans) s’effondre à la 70ème minute, … »
Copié collé de ce site.

Un tout nouveau qui date d’il y a à peine deux jours : Islandais, arrêt cardiaque sur le terrain.
Vous souvenez-vous de Christian Eriksen qui avait ému tout le pays sans que personne ne fasse le lien avec le vaccin (sauf moi évidemment) ?
Les joueurs sont aussi soumis à la moraline et fortement encouragés à se faire vacciner.
Un autre Belge ! Et un Alsacien...
J’en oublie encore !
Quelle coïncidence n’est-ce pas ? Tous ces jeunes qui attendent 2021 pour lancer une formidable épidémie de malaises cardiaques, de myocardites et d’arythmies… N’oubliez pas, ce sont les antivax qui sont de sales nazis qui prêchent pour répandre la mort et la désolation au sein de la société.

Je regrette d’avoir profité de décès de ce jeune garçon pour faire mon beurre contre le vaccin, mais j’estime que la gravité de la situation le justifie. Il a déjà été assez difficile de ne pas violemment vilipender le baptême… Dont la communauté ignoble d’ailleurs a très vite levé son bouclier de crasse face à cette tragédie « Oh non, on va encore dire du mal du baptême à la télé SNIF SNIF« … Pathétique et méprisable…
Peu importe la raison, le mal est fait. Alcool ou vaccin… ou même autre chose, peu importe.

Repose en paix frère guitariste.

Sources : RTBF, RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.