France : des pancartes brandies lors des manifs anti-pass provoquent la rage de Darmanin

Les manifestations anti-pass sanitaire vont bon train dans toutes les villes de France depuis quelques semaines.

Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur de la République française, en est d’ailleurs vert de rage et a décidé d’ouvrir une enquête au sujets de certaines pancartes brandies qui, selon lui, seraient de nature antisémite. Plus exactement : l’enquête vise le chef de provocation publique à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, selon le parquet de Paris.

Les pancartes en question qui posent problème à Darmanin :

Le ministre de l’intérieur est en train de créer un précédent judiciaire instituant des procès en grammaire à la population française. C’est intéressant.

La question est toutefois légitime : QUI est en train de créer une société à deux vitesses ? QUI veut forcer la population à s’inoculer un produit dont les effets sur le long terme sont inconnus dans les veines ? QUI sème la panique au sein de la population depuis un an et demi pour un virus qui ne tue que les vieux et les obèses ? QUI a décrété que la vaccination et son corollaire, le système immunitaire par abonnement, étaient les seules options viables pour combattre la pandémie de covid-19 ? QUI a négligé toute forme de traitement des malades ? QUI nous a vendu l’immunité de groupe alors que les exemples récents d’Israël, de Singapour, de Gibraltar et du Massachusetts prouvent que la vaccination est inefficace contre les variants ?

Cette liste de questions est déclinable à l’infini et le peuple commence à exiger des réponses.

Selon le parquet de Paris, cette question serait toutefois de nature antisémite. Tirez-en les conclusions que vous voulez.

Source : RTBF

2 réflexions sur “France : des pancartes brandies lors des manifs anti-pass provoquent la rage de Darmanin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.