Face aux Biélorusses, les Diables Rouges se mettent à genoux et prient Black Lives Matter

Le football n’est plus un sport : c’est de la politique-spectacle pour semi-déments.

Avant le coup d’envoi du match opposant la Belgique à la Biélorussie pour les qualifications du prochain Mondial de football, les Diables Rouges ont posé le genoux à terre en hommage à Saint George Floyd et au mouvement communautaire antiblanc Black Lives Matter.

Rien de vraiment étonnant quand on sait que la sélection belge est composée à 33% de racisés – c’est-à-dire de Noirs – et que le mouvement BLM est officiellement sponsorisé par la FIFA elle-même.

L’équipe du capitaine Aleksandr Martynovitch a évidemment refusé de prendre part à cette prestation pathétique ; cette attitude a immédiatement provoqué la colère et le mépris des commentateurs belges de la rencontre qui évoquent « un des derniers pays autoritaires d’Europe ».

Monsieur le commentateur de football a raison : entre la Belgique et la Biélorussie, nous sommes bien face à deux choix de société radicalement distincts.

D’une part : l’Occident pro-migrants sous-teint d’idéologie progressiste et soumis à Black Lives Matter :

Thousands Evicted from Paris Migrant Camp - NBC News
As Migrants Overwhelm Their Cities, Mayors Panicking– Begging For Help!

D’autre part : la Biélorussie de l’infâme dictateur post-soviétique Alexandre Loukachenko :

Mistakes A Foreigner Should Avoid When Dating A Belarusian Woman
Climat Minsk – Neige certaine • Quand partir • Météo

L’horreur : quasiment le nazisme.

Peut-être faudra-t-il qu’un jour les avions de l’OTAN règlent le problème.

Source : LeSoir

3 réflexions sur “Face aux Biélorusses, les Diables Rouges se mettent à genoux et prient Black Lives Matter

  • 01/04/2021 à 09:43
    Permalien

    On salue l’intelligence des Biélorusses face à la tyrannie de cette nouvelle mafia!

    Répondre
  • 01/04/2021 à 09:52
    Permalien

    Les événements médiatiques (sport, cinéma, musique,…) se transforment systématiquement en tribune politico-idéologique pour tous les neuneus qui y participent…
    Il ne faudra pas s’étonner qu’un jour, le public se lasse de tout ce cirque!

    Répondre
  • 05/04/2021 à 00:43
    Permalien

    C’est amusant de voir toutes les équipes «  » »nationales » » » d’Europe de l’ouest se soumettre à cette idéologie absurde.

    C’est une bonne chose pour nous : cela va finir par exaspérer les autochtones européens devant leur téléviseur qui veulent simplement voir un match de foot et pas un discours victimaire tiers-mondiste.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.