Elon Musk a racheté Twitter, enfin le retour de la liberté d’expression sur le réseau ?

Pourquoi ça serait une bonne nouvelle ? Parce que Elon Musk est un avocat acharné du « free speech » et qu’on pourrait peut-être récupérer le Twitter ce qui serait pas mal pour y faire de la propagande. Actuellement, on peut la considérer comme une plateforme woke qui censure et collabore avec les états à la demande de ceux-ci, elle va même plus loin que les lois antiracistes de ces derniers. C’est à dire que Twitter vous censure, vous shadowban, vous mets dans une niche pour empêcher votre compte de grandir et que vos abonnés se multiplient. Elle censure même les gens de « droite » qui sont pour le cosmopolitisme mais sans l’islam.

Qui dit qu’Elon Musk ne fera pas la même chose ? Déjà sur le conflit russo-ukrainien alors que certains gouvernements lui ont demandé de bloquer les sources russes sur Starlink (une constellation Internet par satellite exploitée par sa société, SpaceX) :  » Certains gouvernements ont demandé à Starlink de bloquer les sources d’information russes. Nous ne le ferons que sous la menace d’une arme. Désolé d’être un absolutiste de la liberté d’expression. »

Et il n’est pas très « woke » non plus :



C’est déjà bon signe, de toute façon, ça peut difficilement pire qu’actuellement. Son offre de 43 milliards de dollars a été acceptée, il possédait déjà techniquement 9% de la compagnie, mais il ne s’est pas contenté de ça. Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.