Côme (Italie) : Le prêtre Roberto Malgesini tué sauvagement par un migrant tunisien à qui il venait en aide

Le prêtre de Côme, Roberto Malgesini venait en aide aux plus démunis, souvent des étrangers, il connaissait bien son meurtrier, un tunisien de 53 ans. Le plus révoltant dans cette histoire c’est que le meurtrier a fait plusieurs fois l’objet d’un décret d’expulsion, dont le dernier a été suspendu à cause du Coronavirus, si la loi avait été appliquée Roberto Malgesini serait sans doute toujours en vie.

D’après une première reconstitution du meurtre, il semble que Don Roberto Malgesini commençait sa tournée de distribution de petits-déjeuners. Sous la maison, dans le presbytère de San Rocco quand il attaqué et tué par le migrant tunisien.

Source : La Provincia

Une réflexion sur “Côme (Italie) : Le prêtre Roberto Malgesini tué sauvagement par un migrant tunisien à qui il venait en aide

  • 18/09/2020 à 07:20
    Permalien

    Combien faudra-t-il encore de meurtres comme celui-là et bien d’autres pour qu’on arrête d’accueillir ces sauvages? Europe, réveille-toi!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.