Charleroi : un bébé mort pulvérisé sous les coups de son beau-père Algérien

Pourquoi aller sur bestgore.com quand on peut lire les articles chez RTL ?

Les habitants de Charleroi profitaient du dernier jour de l’été ce mardi 21 septembre, adossés aux murs de leurs taudis délabrés et s’injectant de la poudre à lessiver dans les veines médianes du coude tout en se demandant qui ferait le meilleur président de la France entre Cyril Hanouna et Nabilla… C’est alors que surgit vers 14h une ambulance driftant à toute allure et sirènes hurlantes entre les rues étroites de la ville.
Une jeune maman récemment remise en ménage avec un envahisseur du désert était revenue d’une de ses dernières formations en date et était tombée sur un petit tas de viande hachée dans son salon. Il s’agissait de son petit bébé à qui le nouveau papa poule avait donné de gentilles caresses d’amour.

Arrivé à l’hôpital, le concubin s’époumonait. Il fallait que tout le monde soit au courant de sa version des faits : le bébé s’était fait couler un bain et s’était malheureusement noyé parce qu’il n’avait pas encore passé son brevet caneton. Le stagiaire urgentiste carolo sous SSRI n’était pas dupe. Il avait lu assez de manuels d’alchimie pour savoir qu’un bébé et du bain mousse ont peu de chance de produire du haché porc et veau sans épices, surtout que le baby sitter n’a pas la tête de quelqu’un qui mange du porc… Il appela dont la police en prétextant un homme blanc hétéro cis genre qui portait son masque sous le nez afin qu’ils rappliquassent plus promptement !

« Le compagnon et la mère de famille, privés de liberté à la suite des faits, ont été présentés jeudi matin devant la juge d’instruction. « L’homme, d’origine algérienne et sans papiers, a été inculpé et placé sous mandat d’arrêt pour homicide volontaire. La mère de famille, elle, a été relaxée sans la moindre inculpation« , a confirmé jeudi matin le parquet. »

La citation entre guillemets pour que vous puissiez constater de vos propres yeux l’élément hyper surprenant et inattendu de cette affaire.

« L’inculpé maintient la même version des faits. « Il évoque toujours la thèse de la noyade, comme il l’a fait devant les services de police et devant la juge d’instruction, et ce malgré les éléments présents dans le dossier. Il nie avoir porté des coups à l’enfant« , a précisé Me Laurent Poisson, l’avocat du suspect. »

L’animal (et je ne parle pas de l’avocat qui s’appelle poisson mdr) du haut de ses 55 points de QI d’orang-outan continue de nier les faits comme un gros trisomique consanguin, ce qu’il est probablement. « Il si noyer, si si ji li vu… par li profète mohammed ki si tou kla pé swa sur lwi allaouakbar azouzouazouzou ».

« Le décès est dû à une hémorragie interne provoquée par des lésions graves à différents organes vitaux. On parle là de violences graves ayant provoqué l’éclatement et le saignement de différents organes« .

Grande périphrase du stagiaire pour décrire un petit paquet de viande pour chat. L’individu qui connait Victor Hugo sur le bout des doigts s’est donc excité sur un bébé d’un an et demi et l’a pulvérisé, éclaté en petits morceaux, réduit en charpie pour des raisons qui resteront mystérieuses à jamais pour les gens qui ne sont pas gravement psychiatriques (c’est à dire les gens situé à droite sur la courbe de Gauss du QI ; référez-vous aux travaux de Richard Lynn).

Un bébé encore innocent qui ne méritait pas de subir le progressisme débridé de sa mère.

Source : RTL

Une réflexion sur “Charleroi : un bébé mort pulvérisé sous les coups de son beau-père Algérien

  • 02/10/2021 à 09:45
    Permalien

    Très beau texte, tout en nuance et à la fois tellement réaliste.
    Je déplore juste cette » mode » de l’emploi du » rosbeef » dans tous les articles pour avoir l’air à la mode.
    Ils sont sortis de l’Europe et ils nous « emmerdent », nous avons la chance de parler une des plus belle langue, alors SVP défendez là.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.