Charleroi : le transsexuel Laura se fait exploser par des musulmans pour avoir insulté l’islam

Mettez d’un côté des gens qui prônent la liberté sexuelle, qui revendiquent le droit de se faire péter le cul à toutes les sauces, qui ne se considèrent pas comme des créatures divines mais comme des amoncellements d’atomes qui étaient hier un homme, aujourd’hui une femme et demain un poisson rouge ─ et de l’autre, des hordes d’Uruk-hai figés intellectuellement au septième siècle qui considèrent qu’il n’y a de Dieu que Dieu ─ et paf ! ça fait des Chocapics.

Le produit de l’Occident post-moderne se fait désormais traquer et lyncher dans les rues du plat pays par des envahisseurs venus du tiers-monde. Il fallait peut-être réfléchir avant de les importer par millions.

Question adressée directement aux LGBTQIA+ et aux militants wokes d’extrême-gauche : êtes-vous vraiment certains de vouloir continuer le processus de colonisation de l’Europe ?

Car j’annonce, pour les années et décennies à venir, une scission radicale au sein du camp de gauche qui finira par réorganiser totalement le paysage politique occidental ─ la gauche regroupe aujourd’hui en son sein deux blocs de nature et d’essence très différentes : d’un côté, les militants wokes et féministes adeptes de la cancel culture et de la théorie du genre, fondamentalement antiracistes et républicains ; et de l’autre, des militants indigénistes, racialistes au dernier degré ─ représentés en France par la secte Traoré / LFI qui rêve de voir se poursuivre l’invasion du continent afin d’en prendre les rennes au nom de la revanche coloniale.

La gauche racialo-indigéniste :

La gauche woke :

Le niveau de testostérone n’est pas tout-à-fait équivalent.

Ces deux camps sont aujourd’hui réunis par un phénomène que les militant de gauche appellent l’intersectionnalité des luttes et dont la matrice philosophique trouve ses sources dans la haine et le ressentiment envers l’homme blanc. J’insiste : ce n’est pas du racisme mais de la haine raciale.

Tout ce beau monde vous déteste et a pour objectif au mieux de faire de vous des citoyens de seconde zone ; au pire de vous exterminer.

Néanmoins, il est évident que la gauche racialiste n’a cure des considérations post-modernes de la gauche woke, et qu’elle finira, tôt ou tard ─ en fonction de la dynamique démographique du génocide par substitution que subissent les Européens ethniques ─ par se retourner contre cette dernière.

Ce jour là, les transsexuels et obèses à cheveux bleus supplieront les Européens de droite de les cacher dans leur cave.

Ce jour là, vous agirez en votre âme et conscience.

Une réflexion sur “Charleroi : le transsexuel Laura se fait exploser par des musulmans pour avoir insulté l’islam

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.