Cecile Djunga heureuse de faire condamner un patriote belge pour racisme

Cécile Djunga présentatrice météo à la RTBF (après une carrière d’humoriste pas très réussie) avait fait une vidéo où elle pleurait après les messages « racistes » qu’elle avait reçu, elle a fini par porter plainte contre l’un d’entre eux envoyé sur facebook :
« Voir votre sale race m’insupporte. Si vous deviez subir une agression, espérons la mortelle. » 

Bon ça n’est pas forcément très classe, ni très malin d’avoir publié sur Facebook avec son vrai nom (même de manière anonyme) mais nulle part il ne menace Cécile Djunga de mort. Il la lui souhaite, je pense que beaucoup de gens sur le coup de la colère souhaitent (voir menacent parfois) la mort de quelqu’un sans pour autant que ça aie une quelconque répercussion.
Le tribunal a tout de même condamné le prévenu « A.V. » de 32 ans à une peine d’emprisonnement de 6 mois dont 15 jours ferme et une amende de 1600€.  Ca n’est pas précisé mais on peut se douter qu’il a été condamné en raison de la loi Moureaux de 1981, du nom de l’ex-bourgmestre de Molenbeek, qu’on pourrait appelé la loi du Grand Remplacement et de la persécution du peuple autochtone de la Belgique et c’est prouvé par l’ensemble de l’oeuvre de Philippe Moureaux à Molenbeek.
Audrey Adam, l’avocate de Cécile Djunga a déclaré : « Se réjouir de l’agression, l’espérer mortelle, tout cela ce sont des éléments qui incitent à la haine et à la violence et qui dépassent vraiment les limites« .
Donc A.V. est condamné pour s’être réjouit d’une possible future agression mortelle sur la personne de Cécile Djunga ? C’est un peu tiré par les cheveux, non ? Ca montre surtout qu’on franchit un cap dans la répression.
UNIA (organisme de répression des autochtones belges) était présent au tribunal et a indiqué qu’il y a eu « 3684 signalements pour racisme, soit une augmentation de 49% par rapport à 2019. Ce qui a entraîné l’ouverture chez Unia de 956 dossiers, soit une augmentation de 20% par rapport à la moyenne des 5 dernières années.« 
On se demande bien combien de dossiers pour racisme anti-blanc UNIA traite chaque année, parce que nous on a (à notre petit niveau) de nombreux témoignages, mais 2 poids 2 mesures, ça n’est pas ce racisme-là qui intéresse UNIA, évidemment non.

Quel amour, madame Djunga, celui de l’Afrique qu’on vous l’exposiez ici dans un post publique sur facebook :

On ne vous le reproche même pas d’être fière de votre « africanité » ce qu’on vous reproche c’est de persécuter des autochtones belges, de les mettre devant un tribunal parce qu’eux aussi en ont marre d’être colonisés, en ont marre de voir des « Matongé » ou des « Molenbeek » en plein milieu de leur capitale, ils en ont marre qu’on leur impose l’afrique noire, le maghreb, le Moyen-Orient, la Chine etc.. en plein milieu de leur pays européen. Alors certes, ils s’expriment parfois maladroitement comme A.V., ils n’ont pas à vous souhaiter la mort mais au fond ces « paroles en l’air » c’est quand même bien moins grave que des attentats, des meurtres, des viols à répétition comme la Belgique en vit de plus en plus ces dernières années.

Courage à cet A.V de 32 ans qui a assumé jusqu’au bout (ils sont rares) il a affirmé n’avoir aucun regret et que Cécile Djunga « n’a rien d’une gauloise ». Il a aussi affirmé son combat pour la liberté d’expression. Il pourra toujours faire appel, peut être on aura un jour les moyens financiers d’aider ces patriotes.

Et puis honnêtement madame Djunga quand on voit les photos que vous avez mis sur Facebook ci-dessus, montrez-les aux 4 coins du monde, à un japonais, à un congolais, à un russe ou à un argentin, ils vous répondront tous que ce sont les photos d’une africaine, vous en êtes très fière vous-même quand on lit le message qui accompagne ces photos.
On vous souhaite un bon voyage à Kinshasa pour présenter la météorologie du Congo, vous aurez du soleil tous les jours et vous serez bien plus heureuse.

On finit sur une mauvaise note, celui du footballeur Thomas Meunier qui n’a pas pu s’empêcher de se réjouir de la condamnation du brave patriote de 32 ans A.V., évidemment c’est un francophone (désolé ça devait sortir), évidemment un footballeur. Bref que ce monsieur s’occupe de sa carrière qui bat de l’aile où il se fait reléguer sur le banc de touche par un gamin de 21 ans et qu’il arrête de se réjouir de la condamnation de quelqu’un de bien plus courageux que lui. Tout le monde ne supporte les racailles américaines de « Black Lives Matter » en mettant un genou à terre ou ne dégrade pas les statues de Léopold II. Courage à A.V., c’est un mauvais moment à passer, un jour la vérité et la liberté d’expression seront rétablies… pour 1000 ans.

Source : RTBF

Une réflexion sur “Cecile Djunga heureuse de faire condamner un patriote belge pour racisme

  • 21/04/2021 à 14:18
    Permalien

    Vous oubliez quand même sa première phrase : « Voir votre sale race m’insupporte ». C’est bien une phrase raciste, non ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.