Cancel Culture : la Divine Comédie de Dante censurée pour islamophobie

La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force.

A l’occasion du sept-centième anniversaire de la mort du poète Dante Alighieri, l’oeuvre phare du florentin – la Divine Comédie – s’est vu offrir une nouvelle traduction néerlandaise : une traduction modernisée, simplifiée et coupée de certains passages pour éviter de heurter la sensibilité des musulmans.

« Plus que cette réécriture assez audacieuse du texte, c’est un passage bien précis qui suscite la polémique. Lies Lavrijsen l’a résumé sur Radio 1 : lorsque Dante pénètre dans l’Enfer, il en visite les neuf cercles concentriques. Il rencontre alors les nombreuses personnes – dont certaines sont des figures historiques – qui y sont châtiées en raison de leurs péchés. Arrivé au huitième cercle, le poète rencontre le prophète Mahomet, puni «parce qu’en diffusant sa religion il aurait semé la discorde sur la Terre» rapporte le quotidien belge De Standaard. Ce passage a ainsi été partiellement amputé dans la nouvelle traduction » déclare Lies Lavrijsen, traductrice de cette nouvelle édition.

Ce visage cacochyme ne me dit rien qui vaille.

Elle poursuit :

Le but de l’éditeur était de rendre L’Enfer accessible à un public le plus large possible, et notamment le public jeune, et on savait que si on laissait ce passage tel quel on aurait blessé inutilement une grande partie des lecteurs.

On retrouve ici le paternalisme propre à la gauche progressiste qui estime que les allogènes n’ont pas l’intelligence nécessaire pour comprendre une oeuvre poétique et la remettre en perspective dans son contexte historique. Pire : Lies Lavrijsen – gauchiste immonde et sans doute féministe – estime que la sensibilité des musulmans doit être protégée parce qu’elle pense que tout le monde est aussi fragile qu’elle.

J’y vois la continuation de l’idéologie de Jules Ferry, le socialiste ivre d’alacrité à l’idée d’apporter la civilisation à nos petites têtes crépues :

« Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont un devoir de civiliser les races inférieures ! »

Deux choses :

  • Les jeunes Arabes se fichent de Dante ; ils vivent dans un univers mental moins façonné par la Divine Comédie que par le football, le shit et le Coran.
  • Les Arabes lettrés n’ont jamais été heurté par la Divine Comédie qui n’a jamais été censurée lors de ses précédentes traductions, même en Arabie Saoudite.

Manifestation de pathos emphatique et paternaliste propre à ce que produit la gauche depuis des décennies. Par pitié, les moralfags : restez sur Twitter et laissez la culture à ceux que ça concerne.

Source : Figaro

Une réflexion sur “Cancel Culture : la Divine Comédie de Dante censurée pour islamophobie

  • 14/04/2021 à 18:52
    Permalien

    Charles Michel est plus bête que goujat…..( « goujat » impliquerait , dans son cas, une sorte de compliment) un suppositoire plutôt qu’un suppôt de Satan…..et manipuler le texte de Dante, c’est un peu comme si on voulait adapter Jésus à Tintin…..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.