Bruxelles : un Éthiopoïde taré mange dans une poubelle les fesses à l’air… dans le métro

Hier j’ai pris le métro dans le centre-ville de Bruxelles.

J’aime beaucoup Bruxelles… son air frais, son architecture gothique, ses librairies et bibliothèques recelant les merveilles de la littérature européenne, ses couscous et maître kébabiers, ses congoïdes qui se baladent le cul à l’air en bouffant des arêtes de poisson avariés dans le métro…

Je n’y avais pas mis les pieds depuis des mois mais cette vision m’a mis du baume au coeur à tel point qu’en rentrant chez moi, je me suis connecté à la plateforme du Père Damien et ai acheté trois bics pour financer la lutte contre la lèpre en Afrique sub-saharienne.

L’élément qui me poussa à agir de la sorte, ce n’est pas tant que le mendiant avalât le contenu de sa poubelle tel Cronos dévorant son engeance de son gargantuesque appétit ; non, c’est plutôt que le zinzolin n’avait même pas de quoi se payer un calebard. Et ça, c’est vraiment triste.

J’ai été contraint à quitter le métro avant l’animal. Pas eu le temps de vérifier s’il avait laissé une trace de freinage sur le siège, malheureusement, mais sachez que je l’ai entendu gazer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.