Bruxelles : un arabe fou fonce sur une terrasse de café à bord d’une camionnette

Ce vendredi, vers 13h, Muhamad G. démarra le moteur de sa camionnette et fonça à vive allure en direction de la rue Saint-Michel à Bruxelles dans l’espoir de tuer de l’Européen installé en terrasse et occupé à siroter un Cécémel chaud pour profiter du grand air.

Fort heureusement, cette fois le sang européen n’a pas coulé et seuls quelques blessés légers sont à déplorer.

Un événement à rajouter sur la liste interminable des attentats opérés sur le sol Européen par des Azouzous assoiffés de sang.

Il y a aussi ce site, thereligionofpeace qui offre de nouvelles pistes de réflexion sur le caractère pacifique de cette religion et des gens qui la pratiquent ; ça reste intéressant à consulter. Vous pouvez trier les attaques par région ou par fenêtre temporelle. Si je jette un oeil à ce qu’il s’est passé dans le monde ces dix derniers jours, je me demande bien sur quoi je vais tomber…

Hum. Intéressant. Mais revenons-en à Momo le néo-bruxellois ; le semi-dément à ptôse palpébrale se trouve déjà des bonnes femmes au sein de l’appareil administratif pour minimiser ses actions et en camoufler le caractère terroriste. Willemien Baert, par exemple.

« Les faits font penser à des attentats comme ceux que nous avons déjà connus à l’étranger et c’est en effet une piste mais ce n’est certainement pas la seule. Toutes les pistes sont sur la table et font l’objet d’une enquête, y compris un éventuel accident de la circulation », a-t-indiqué à l’occasion d’une conférence de presse.

Car cela paraît évidemment limpide : un Azouzou qui roule à vive allure en direction d’une terrasse de café et qui arrache la moitié du dispositif terrassier était forcément la victime d’une panne mécanique qui l’empêchait d’appuyer sur la pédale de frein. Ça coule de source, surtout après le Bataclan.

Les journalistes de Laatste Nieuws, eux, ont reçu d’autres informations selon lesquelles Momo aurait « disjoncté à cause du nouveau plan de mobilité bruxellois ». Décidément, toutes les excuses sont bonnes pour tenter de tuer des Blancs.

Source : SudInfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.